Airbus Defence and Space

Les satellites Spot ont 25 ans!

Images de notre planète pour une vaste gamme d’applications

Depuis le 22 février 1986, les satellites Spot portent un regard attentif sur la Terre. Voilà 25 ans que ces satellites optiques d’observation fournissent des images de notre planète pour une vaste gamme d’applications, telles que la cartographie, la prévision des récoltes, l’exploration géologique, la surveillance des catastrophes.

Les cinq satellites Spot ont tous été développés et construits sous la maîtrise d’œuvre d’Airbus Defence and Space, responsable des plateformes et des systèmes d’imagerie à haute résolution.

Véritable référence industrielle, la série de plateformes multi-missions Spot, conçue à l’origine pour le CNES, est aujourd’hui utilisée pour la quasi-totalité des satellites européens d’observation de la Terre en orbite basse, parmi lesquels les satellites de surveillance militaires Helios, les satellites radar ERS, le satellite environnemental Envisat et les satellites météorologiques MetOp.

Les satellites Spot sont opérés par Airbus Defence and Space GEO-Information, anciennement Spot Image, désormais intégrée au sein d’Airbus Defence and Space. Airbus Defence and Space GEO-Information est l’un des leaders mondiaux dans le domaine des produits et services d’information géographique issus d’images satellite.

Le succès de la série Spot remonte à ses débuts : Spot 1, lancé le 22 février 1986 à bord de la dernière fusée Ariane 1 pour une durée d’exploitation initiale de trois ans, poursuivit en définitive ses activités pendant 18 ans, fournissant près de trois millions d’images avant d’être consciencieusement désorbité en novembre 2003, en vue de sa désintégration dans un souci de respect de l’environnement spatial.

Lancement de Spot 1

Spot 1 représentait un saut technologique en matière d’observation de la Terre, capable de produire des images d’une précision sans précédent avec une résolution de 10 mètres, alors inédite pour un satellite civil. Trois jours seulement après son lancement, le satellite transmettait sa première image, preuve de sa remarquable efficacité.

Spot 1 en intégration

Spot 2 a été lancé en janvier 1990, suivi par Spot 3 en septembre 1993. Comme pour son grand frère Spot 1, il a également été décidé de désorbiter Spot 2 et son exploitation commerciale a pris fin en juillet 2009, après plus de 19 ans de service opérationnel. Spot 3 a été retiré en 1996, ayant rencontré un problème technique.

Deux satellites Spot sont actuellement en service opérationnel et permettent l’observation quotidienne de pratiquement n’importe quel point du globe. Lancé en mars 1998, Spot 4 produit des images avec une résolution de 10 mètres et Spot 5, mis en orbite en mai 2002, offre jusqu’à 2,5 mètres de résolution sur une bande d’observation étendue.

Spot 5 est une composante essentielle dans le domaine de l’imagerie satellitaire, avec une part de marché mondiale impressionnante de 80 % pour l’imagerie de 2 mètres de résolution. Pour garantir une continuité à long terme des données de haute résolution face à une concurrence qui s’intensifie, Airbus Defence and Space a décidé en mars 2009 de lancer sur financement privé le projet AstroTerra, qui prévoit de placer en orbite les satellites Spot 6 et Spot 7 en septembre 2012 et janvier 2014 respectivement, assurant ainsi la transition de modèle pour la suite de la filière Spot.

Jean Dauphin, Directeur Observation de la Terre & Science d’Airbus Defence and Space salue la réussite de Spot : « Le premier satellite Spot était un véritable pionnier, en mettant à disposition sur le marché commercial, des données d’imagerie spatiale. La série Spot est allée de succès en succès et témoigne aussi bien du savoir-faire en matière d’ingénierie d’Airbus Defence and Space que de l’expertise marketing de Spot Image – aujourd’hui intégrée à Airbus Defence and Space. Nous nous réjouissons de poursuivre ce très fructueux partenariat avec les satellites de nouvelle génération Spot 6 et 7, qui sont déjà bien avancés au niveau design et construction et qui constituent un programme ambitieux aux objectifs technologiques élevés. Ils offriront, dans le cadre de l’approche d’autofinancement d’AIRBUS Group, des solutions encore plus efficaces et compétitives. »

Gérard Brachet, PDG de Spot Image entre 1982 et 1994, ne tarit pas d’éloges, lui non plus, sur l’aventure sans précédent de Spot :« Créée dès 1982 et entrée en opération avec le lancement du premier satellite Spot, il y a tout juste 25 ans, la société Spot Image a été la première société commerciale au monde pour l'exploitation des satellites d'observation de la Terre. Elle a littéralement défriché ce nouveau marché, grâce à son réseau international très étendu, à la qualité et à l’enthousiasme de ses équipes à Toulouse, à Washington, à Sydney, à Singapour et à Pékin. Les excellentes performances des cinq satellites Spot successifs, tous placés sous la maîtrise d’œuvre de Matra Marconi Space devenue plus tard Airbus Defence and Space ont joué un rôle majeur dans ce succès. »

Patrick Le Roch, Directeur de la Division GEO d’Airbus Defence and Space, conclut : « Je viens de rejoindre Airbus Defence and Space et je suis vraiment très impressionné par « l’héritage » de Spot. Je ne pourrais rêver mieux que de prendre la tête d’un secteur d’activités aussi prospère. Notre futur est également très excitant puisque nous entrons dans une nouvelle ère avec Spot 6 et 7, qui seront opérationnels dans quelques années seulement. »

SPOTGéo-Information