Airbus Defence and Space

Infrastructure nationale spatiale pour Serbie

Nouveau point d’étape du projet IGIS en Serbie

Une visite de haut niveau du client serbe à Toulouse a récemment marqué un jalon clé dans le projet mené conjointement par Airbus Defence and Space et IGN France International (IGNFI) pour doter la Serbie d’une infrastructure nationale de fourniture d’imagerie spatiale.

En juin 2009, la division GEO-Information (GEO) d’Airbus Defence and Space, en partenariat avec IGNFI International, signait un contrat avec l’Institut serbe de Géodésie (RZA) prévoyant de le doter des moyens nécessaires pour qu’il devienne un fournisseur central de géo-informations auprès des institutions nationales à la fois publiques et privées.

En juillet, de hauts représentants du gouvernement serbe sont venus en visite sur le site toulousain de la division GEO, où ils ont pu voir et valider les matériels et logiciels récemment développés au profit de leur projet. Ce partenariat avec Airbus Defence and Space est qualifié de stratégique par les Serbes, car il les aidera à façonner la manière dont ils entendent élaborer les futurs projets gouvernementaux et commerciaux dans d’autres domaines. M. Nenad Tesla, Directeur général du RZA, a déclaré à cette occasion : « Grâce à la fructueuse collaboration entre le RZA serbe et le consortium français, nous sommes en mesure de partager et d’édifier les modèles de coopération future ».

Le contrat a été signé en 2009, mais la ratification n’est intervenue qu’un an plus tard et les travaux ont été engagés en septembre 2010, avec tout d’abord des rencontres entre les équipes du consortium Airbus Defence and Space-IGNFI et du client, afin que chacune se familiarise avec les méthodes de travail des autres et peaufine les parties configurables du système. Outre l’approvisionnement des matériels et logiciels, qui seront livrés et installés dans les locaux du RZA d’ici la fin de l’année, un programme de formation des opérateurs a également été rapidement mis en place sur site. Après un premier groupe de dix personnes, le programme montera en puissance pour atteindre, à terme, près de 50 utilisateurs serbes.

Un autre volet du contrat réalisé à ce jour concerne le programme d’acquisition de données, destiné à garantir l’adéquation parfaite entre les moyens satellitaires et aériens de recueil d’images et les besoins du client. Les données déjà livrées en décembre 2010 comprennent une mosaïque Spot 5 de la Serbie, créée à partir des données d’archive existantes. De nouvelles images sont actuellement recueillies et seront livrées à la Serbie sous format brut en fin d’année. Dans le cadre de leur programme de formation, les opérateurs serbes seront chargés de créer eux-mêmes une nouvelle mosaïque.

Géo-Information