Airbus Defence and Space

Se préparer au pire

Airbus Defence and Space Services développe un ensemble de nouveaux services dédiés à la sécurité civile

Le besoin dune collaboration multi-agences et l'interopérabilité entre les divers services durgence est de plus en plus manifeste.

Airbus Defence and Space développe actuellement un ensemble de nouveaux services dédiés à la sécurité civile, dont une plate-forme de gestion d’incidents IMP (Incident Management Platform) qui intègre les communications, la surveillance, les données de commandes et contrôles, ainsi que des informations géographiques, pour une intervention cohésive.

 

Faciliter une interopérabilité efficace entre les principaux acteurs des services d’urgence est crucial lorsque quelques secondes peuvent faire la différence entre la vie et la mort.

Ce scénario d’urgence multi-incidents et multi-agences, situé au Royaume-Uni, est fictif (bien que malheureusement imaginable), mais les produits, services et capacités d'Airbus Defence and Space mentionnés sont bien réels (déjà existants ou en cours de développement).

*******

01h45 : de retour d’une soirée, des jeunes gens remarquent des flammes dans la salle d’exposition d’un concessionnaire. Tout en tweetant un message d’urgence, ils décident de combattre le feu en brisant une fenêtre pour y accéder, mais l'appel d'air attise les flammes. 01h55 : une voiture, dont le réservoir était plein, explose, blessant gravement ces téméraires. 01h56 : distrait par l'explosion, le chauffeur d’une voiture est victime d'un accident. Un passager blessé se précipite hors du véhicule.

01h59 : le responsable du compte Twitter du poste de police local prend connaissance de l'incendie et, peu de temps après, la victime de l'accident compose le 999 et signale une explosion. 02h04 : les appels de mobilisation sont reçus par les pompiers, les services ambulanciers et les commissariats. L'ampleur de l'incident n'est pas claire ; sont alors envoyés deux camions de pompiers, une voiture de police et une ambulance. Le système de données embarqué VMDS (Vehicle Mounted Data System) d'Airbus Defence and Space guide, automatiquement, les pompiers sur les lieux et fournit des détails vitaux.

 

Un incident peut nécessiter la coordination d’une myriade d'agences, comme les responsables autoroutiers et des voies rapides, les services publics, les autorités locales, en plus de la police, des pompiers et des ambulanciers.

02h07 : les pompiers arrivent au moment où une deuxième voiture explose. Le garage est ravagé par les flammes. On ne connaît pas le nombre de véhicules, ni le nombre de blessés, et un nouveau groupe de travail a été créé depuis la dernière évaluation des risques incendie. 02h08 : une ambulance arrive ; une seconde est nécessaire.

02h09 : l’incendie se propage vers les maisons voisines. On ignore l’éventuelle présence de substances dangereuses. Deux autres équipes de pompiers munies d’une plate-forme d’accès télescopique ALP (Aerial Ladder Platform) sont appelées en renfort. 02h10 : la première voiture de police arrive ; un périmètre de sécurité et un plan d’évacuation sont mis en place. 02h12 : des renforts de police sont nécessaires pour coordonner l’évacuation.

02h15 : les deux accidentés de la route sont conduits à l'hôpital. Lapplication Autodata du VMDS dAirbus Defence and Space fournit des schémas et indique les points de découpe, à partir de limmatriculation du véhicule.

02h17 : l’incident ne semble pas faiblir. 02h18 : la seconde ambulance arrive, mais l'incendie est tel que les ambulanciers ne peuvent secourir que la victime se trouvant en bordure de la scène du sinistre. 02h20 : deux autres véhicules de pompiers et l’ALP arrivent sur les lieux. En raison de l'ampleur de l'incendie, une unité de soutien des interventions CSU (Command Support Unit) est également déployée.


La plate-forme mobile de gestion d'incidents IMP (Incident Management Platform) d’Airbus Defence and Space, actuellement évaluée par les Services de pompiers d’Irlande du Nord, fournit aux intervenants un large éventail de capteurs supplémentaires, la possibilité d’interconnecter les différents moyens de communication, et une représentativité situationnelle globale partagée.

02h25 : l'unité CSU arrive ; l’intervention Silver (Tactique) est mise en place. Les caméras panoramiques dAirbus Defence and Space de type PTZ (Pan Tilt Zoom) équipant l’ALP et la CSU permettent d’obtenir une vue aérienne de la situation ; des caméras sont intégrées à la tenue des pompiers et un réseau de caméras sur trépied est également déployé. Des séquences vidéo des lieux, filmées en temps réel, sont désormais à la disposition du commandement Silver, tandis que le logiciel IMP dAirbus Defence and Space permet de partager une vision générale de la situation, assortie dune carte et des données relayées par les moyens de détection.

02h30 : la police, les pompiers et les ambulanciers de l’intervention Bronze (Opération), viennent renforcer l'unité CSU. Une intervention Gold (stratégie) est sollicitée pour obtenir des directives. La plate-forme IMP dAirbus Defence and Space sert à installer le périmètre de sécurité, circonscrire la zone du sinistre, etc., tandis que le logiciel du système de préparation d'urgence stratégique STEPS (Strategic Emergency Preparedness System) indique où se trouvent les personnes vulnérables.

02h32 : le propriétaire du garage arrive sur les lieux et confirme la présence de bonbonnes de gaz de soudage contenant de l'oxyacétylène à l'arrière de l'atelier, présentant un énorme risque pour le quartier tout entier. La caméra d’Airbus Defence and Space placée sur l’ALP continue de surveiller la propagation des flammes. Limagerie infrarouge est reçue par l'unité CSU, permettant une évaluation permanente des risques. La plate-forme IMP prévient toutes les équipes mobilisées des éventuels changements de direction, de périmètre de sécurité, de plan, etc.


Parmi les moyens de détection pouvant être fournis par Airbus Defence and Space, conçus pour livrer les images d’environnements difficiles d'accès, citons les caméras sur mât équipant les véhicules de commandement et contrôle, comme ceux figurant sur cette photo.

02h35 : l’intervention Gold est ordonnée par le QG local de la Police. Limage partagée de la situation de la plate-forme IMP d'Airbus Defence and Space est envoyée à l’équipe d’intervention Gold via une liaison satellite dédiée.

02h55 : le périmètre de sécurité est élargi en raison de la présence des bonbonnes de gaz. L'évacuation commence, les personnes vulnérables étant prises en charge en priorité. A ce moment-là, les médias jouent un rôle-clé. Les modifications du périmètre de sécurité sont prises en compte par la plate-forme IMP et relayées en temps réel.

 

Dans l’IMP (Incident Management Platform), les informations sont compilées à partir des communications existantes et augmentées, des moyens de détection et des réseaux de données, afin de produire une vision globale et unique du sinistre. Conçue dans le but de fournir un appui aux activités courantes, la plate-forme IMP offre également des capacités accrues de commandement et de contrôle lors d'un sinistre multi-agences en rendant plus simple et efficace le partage et l’exploitation des données-clés.

03h00 : la Croix-Rouge et les autorités sanitaires désignent une école locale comme centre d'évacuation. A partir de 03h10, les ambulanciers doivent faire face à la saturation du réseau de téléphonie mobile, en raison du trop grand nombre d'appels dans la zone du sinistre. Grâce à la solution GSM Bubble dAirbus Defence and Space, jusqu’à 28 téléphones portables peuvent récupérer instantanément une connexion mobile, leur fournissant un service dédié à partir de leur propre téléphone portable et de leur carte SIM.

03h15 : l'incendie est contenu. Les pompiers peuvent alors évaluer l'état de l'atelier. Limagerie de la caméra thermique d’Airbus Defence and Space, placée sur lALP, indique les températures à proximité des bonbonnes.

03h30 : l'évacuation est terminée - 103 résidents (dont 66 enfants), 37 habitations. Les chaînes TV et radio locales diffusent en permanence l’évolution de la situation.

06h00 : l’incendie du garage est totalement éteint. Au total, 27 voitures ont brûlé et la salle d'exposition est entièrement détruite. Les pompiers cherchent désormais à faire baisser la température à proximité des bonbonnes d'oxyacétylène.

12h07 : les six bonbonnes sont déclarées « sûres » et extraites du site. 15h30 : les résidents sont autorisés à regagner leur domicile. 15h45 : les autorités locales prennent le relai du commandement Gold. Les services d'urgence ont terminé leur mission et le sinistre est en « phase de rétablissement ». Les services d’urgence rapatrient les équipements et moyens dAirbus Defence and Space. Leur maintenance et disponibilité est assurée par le personnel spécialisé dAirbus Defence and Space.

*******

Pour un avenir plus sûr

Airbus Defence and Space est d’ores et déjà en mesure de fournir un large éventail de services d’assistance aux équipes d’urgence, tant au Royaume-Uni qu’en France. Mais il existe encore de nombreux domaines où le secteur des secours a besoin de l’industrie pour l’aider à travailler encore plus facilement et efficacement.

La fourniture de véhicules de commandement et de contrôle d'urgence ultra sophistiqués, la modélisation 3D des environnements indoor et le recours accru aux médias sociaux ne sont que trois des nombreux domaines d’activité auxquels Airbus Defence and Space réfléchit aujourd’hui.

Pour en savoir plus, contactez Lucinda.williams@astrium.eads.net.


SécuritéCommunications TélécommunicationsGestion de crise