Airbus Defence and Space

Columbus à l’honneur

Frank de Winne, premier commandant européen de l’ISS, en visite chez Airbus Defence and Space

De Winne en visite chez Airbus Defence and SpaceL’astronaute belge de l’ESA, Frank de Winne, s’est rendu sur le site Airbus Defence and Space de Brême. Dans le cadre de son exposé aux personnels du site, il a évoqué son séjour à bord de la station spatiale internationale ISS. Du 27 mai au 1er décembre 2009, il a vécu et travaillé dans un laboratoire dont il a fait l’éloge, le module européen Columbus, conçu et fabriqué par Airbus Defence and Space.

Durant son intervention, Frank De Winne a donné à l’auditoire un aperçu très détaillé de son séjour à bord de l’ISS, dans le cadre de la mission « OasISS ». Cette dernière présentait plusieurs caractéristiques originales : pour la première fois, l’équipage à bord comptait six personnes, issues des cinq partenaires du programme de l’ISS – États-Unis, Russie, Canada, Japon et ESA. Par ailleurs dans le cadre de la mission 21, Frank De Winne a eu l’honneur d’être le premier commandant de bord de l’ISS non-américain et non-russe. Aussi a-t-il rendu hommage à ses prédécesseurs européens, dont les travaux exceptionnels accomplis par le passé lui ont ouvert la voie pour la mission ISS : « Je suis très fier d’être le premier commandant de bord européen de l’ISS, mais cela n’aurait pas été possible sans mes collègues astronautes européens, qui ont participé aux missions précédentes, ni sans le centre de contrôle européen ».

Un court métrage captivant sur la vie et les travaux de Frank De Winne et de ses collègues de l’ISS a permis de mieux comprendre les missions et les défis que doit relever l’astronaute commandant de bord de l’ISS. M. De Winne a particulièrement insisté sur le module Columbus, qui n’a pas seulement été son lieu de travail, mais aussi son lieu de vie, et dans lequel il a séjourné durant la majeure partie de la mission. Il a mis en évidence plusieurs « points forts » de Columbus : sa structure très étudiée, sa grande capacité de charge utile, sa manœuvrabilité élevée, sa facilité et sa rapidité de nettoyage et enfin sa relative quiétude. Ainsi, le module est-il très prisé par l’équipage comme un endroit où dormir tranquille !

Pendant la mission OasISS, Frank De Winne a effectué nombre d’expériences qui ont fait intervenir à plusieurs reprises la « boîte à gants pour la recherche en microgravité » (Glovebox), developpé par Airbus Defence and Space. Il a agrémenté de manière très explicite la présentation de ses tâches à bord par des photos et des séquences de film, illustrant les expériences réalisées, l’amarrage du vaisseau japonais de ravitaillement HTV et l’exploitation du bras robotisé manipulateur.

Frank De Winne s’est félicité de la coopération internationale sans faille à bord et avec les stations au sol. Il a spécialement remercié les collaborateurs et ingénieurs d’Airbus Defence and Space pour leur excellent travail sur le module Columbus : « les astronautes sont essentiellement des opérateurs/exécutants et c’est un honneur de travailler avec vous. Je remercie toutes les personnes qui ont collaboré au projet Columbus ».

ISSColumbusVols habités