Airbus Defence and Space

Exploration de l'Univers Actualités

D’Hipparcos à Gaïa

A Kourou, les équipes d’Airbus Defence and Space mettent la dernière main au satellite Gaia, seconde mission d’astrométrie globale de l’ESA après Hipparcos.


C’est dans les prochaines semaines que Gaia décollera de Guyane, direction l’un des 5 points de Lagrange en orbite autour du Soleil à 1,5 millions de kilomètres de la Terre. Il deviendra alors l’œil le plus aiguisé à avoir jamais observé la Voie lactée.

« En termes astrométriques, Gaia possèdera une précision 100 à 1000 fois supérieure à celle de son prédécesseur Hipparcos », précise Vincent Poinsignon, responsable de sa conception et de sa fabrication chez Airbus Defence and Space.

Lorsque l’ESA a lancé Hipparcos – également réalisé sous la maîtrise d’oeuvre d’Airbus Defence and Space – en août 1989, il s’agissait du premier satellite consacré à l’astrométrie, une branche de l’astronomie portant sur les mesures du positionnement et du mouvement des corps célestes, ainsi que la distance qui les séparent de la Terre. À son retrait du service en 1993, il avait alors catalogué près de 120 000 étoiles avec une précision 200 fois supérieure à toute autre mesure avant lui.

Aujourd’hui, la technologie de pointe de Gaia ferait presque passer Hipparcos pour un aveugle. Une fois en orbite circumsolaire, Gaia commencera à mesurer précisément les caractéristiques d’un milliard d’étoiles – des données qui serviront ensuite à générer une carte 3D de notre galaxie. Ses télescopes observeront chaque étoile environ 70 fois au cours d’une période de cinq ans, totalisant ainsi 40 millions d’observations par jour. Les données enregistrées sur chacune de ces étoiles concerneront leur vitesse, leur magnitude, leur position et leur distance par rapport à notre planète.

Alors qu’Hipparcos pouvait mesurer le diamètre d’un cheveu à 20 km de distance, Gaia sera capable d’en faire autant à 1000 km. Cette sensibilité lui permettra de détecter plus de 250 000 objets présents dans notre système solaire (principalement des astéroïdes), 15 000 exoplanètes, 50 000 naines brunes et près de 20 000 supernovas.

GaiaScienceEarth Observation, Navigation and ScienceUnivers Exploration