Airbus Defence and Space

Les conditions de vie dans l’espace sont testées sur Pléiades 1

La construction de Pléiades 1 par EADS Airbus Defence and Space Satellites est maintenant terminée. Le satellite est livré le 12 novembre 2009 au CNES, le maître d'œuvre de l'ensemble du système Pléiades, Pour cet événement, revoyons en photos les grandes étapes de sa construction et de sa qualification technique - un parcours que commencera Pléiades 2 ce mois-ci pour une année.

Vibrations et chocs thermiques

Une première série simule le tir par la fusée Soyouz au printemps 2010. Soumis à plusieurs niveaux d’accélération, les niveaux de vibrations sont mesurés sur le satellite.
Une seconde série concerne le cycle jour nuit et la résistance aux chocs thermiques et électromagnétiques.

Déjà une histoire bien remplie

Le télescope, instrument principal de Pléiades 1 a été monté à Cannes par la société Thales Alenia Space (TAS) et livré fin juillet 2008.
Il a été intégré à la plateforme à Toulouse en salle blanche d’Airbus Defence and Space en septembre 2008.
Pendant les six mois suivants, le satellite est resté en phase de qualification technique : les fonctionnalités de la plateforme et de l’instrument ont été validées et des tests de programmation et d’acquisition d’images ont eu lieu avec succès.

 

Pléiades en bref 

Pléiades est une nouvelle génération de satellites optiques d’observation de la Terre à très haute résolution (50cm) et à champs large (20km). 

Lancé en 2001, le programme dual Pléiades comprend deux satellites de 1000kg phasés sur la même orbite capable de revisite quotidienne sur un même point du globe.

Equipés des dernières innovations spatiales telles que les gyroscopes à fibre optique (FOG) et les actuateurs CMG, Pléiades 1 (PHR1A) et Pléiades 2 (PHR2A) ont une très grande agilité en roulis et en tangage. Leur capacité d’acquisition balaye un couloir d’accès sous le satellite large de 800km en moins de 25 secondes.

PléiadesGéo-Information