Airbus Defence and Space

ISS : trois nouveaux dispositifs de recherche

La navette « Discovery » emporte dans l’espace les équipements de recherche fabriqués par Airbus Defence and Space

Mardi 6 avril a marqué un nouveau lancement réussi de la navette spatiale américaine « Discovery ». A 12h21 CEST (06h21 heure locale), la mission STS-131 a décollé du Centre spatial Kennedy à Cap Canaveral, en Floride (Etats-Unis), et mis le cap sur la Station spatiale internationale (ISS). La navette emporte à son bord trois nouveaux dispositifs de recherche développés sous la direction industrielle d’Airbus Defence and Space.

Le four de solidification et trempe SQF, qui sera intégré au laboratoire de science des matériaux MSL, et le système CCF destiné aux expériences sur les fluides permettront aux membres d’équipage de l’ISS d’étendre le champ de leurs travaux de recherche scientifique. Ces moyens leur permettront notamment d’examiner les questions fondamentales liées à la production de nouveaux alliages métalliques et de semi-conducteurs, et d’étudier de nouvelles options dans le développement de réservoirs de carburant, notamment pour les satellites.

Pour faciliter le stockage cryogénique des échantillons de recherche, Discovery acheminera également une troisième unité MELFI de congélation à -80 °C à bord de l’ISS. MELFI-1 est intégré à la station depuis 2006, tandis que MELFI-2 a été lancé en 2009.

Ces nouvelles charges utiles sont conditionnées dans le module de transport MPLM (Multi-Purpose Logistics Module) baptisé « Leonardo », que les astronautes déchargeront aux cinquième et sixième jours de la mission.

Le laboratoire de science des matériaux MSL Le laboratoire MSL a été développé et fabriqué pour le compte de l’Agence spatiale européenne (ESA) par un consortium européen emmené par Airbus Defence and Space. Il sert à l’étude du comportement en orbite de différents matériaux comme le métal, le verre, le cristal et la céramique. Les astronautes peuvent y fondre et solidifier des échantillons dans différents inserts dans des conditions contrôlées avec précision, l’objectif principal de la recherche étant d’accélérer la production industrielle à grande échelle de matériaux dotés de caractéristiques renforcées et/ou de réduire les coûts de fabrication sur Terre. Le nouveau four de solidification et trempe SQF (Solidification & Quench Furnace) dotera le MSL d’un second appareil de fusion. Capable de refroidir dans les plus brefs délais des échantillons expérimentaux, le SQF permettra la « réfrigération rapide » du processus de solidification avant l’examen de la communauté scientifique sur Terre.

Le CCF, destiné à l’étude des liquides dans des tubes étroits L’équipement d’expérimentation CCF a été mis au point pour le compte du Centre de recherche aérospatiale allemand (DLR). Il vise à étudier les caractéristiques d’écoulement des fluides circulant dans des tubes capillaires ouverts en conditions de microgravité, afin d’optimiser le comportement des fluides dans les réservoirs de carburant.

MELFIMELFI, le super congélateur à -80 °C ESA avait confié à Airbus Defence and Space le développement et la fabrication de trois unités de congélation à 80 °C pour l’ISS. Le premier a été intégré à la station spatiale lors de la mission STS-121 en juillet 2006, tandis que le deuxième l’a rejoint en 2009. Ce système permet de congeler et conserver les échantillons biologiques et médicaux d’origine humaine, animale et végétale destinés à être examinés par la communauté scientifique à leur retour sur Terre.

 

ISS