Airbus Defence and Space

L'homme dans l'espace

Depuis le voyage aussi bref que stratégique de Iouri Gagarine au-delà des confins de l’atmosphère terrestre, et les scènes impressionnantes et non moins emblématiques des premiers pas de l’Homme sur la Lune, plusieurs centaines d’astronautes se sont rendus dans l’espace. En quelques décennies, l’espace a quitté le royaume de la fiction pour rejoindre la réalité, et se révèle aussi impressionnant et riche de potentiel que tout ce que la science-fiction avait pu imaginer…

Des femmes et des hommes vivent et travaillent dans l’espace, souvent pendant plusieurs mois consécutifs, à 400 kilomètres au-dessus de nos têtes, dans le cadre du fabuleux projet de la Station Spatiale Internationale (ISS). Exemple édifiant de la coopération et de l’ambition internationale à une échelle sans précédant, non seulement l’ISS illustre la portée des avancées de la technologie et de l’ingénierie spatiale, mais elle fournit également une plate-forme d’expérimentation scientifique unique en son genre, dont on commence seulement à mesurer les bénéfices pour l’espèce humaine.

 

Microgravité

Les expériences conduites en condition de microgravité ouvrent un tout nouvel horizon sur les possibilités de recherche, en révélant des phénomènes occultés par les effets de la gravité sur Terre. Rien que depuis les quelques années où l’ISS fonctionne comme laboratoire de recherche, les résultats ont déjà des retombées positives sur Terre.

Par exemple, dans l’espace, les protéines, qui semblent jouer un rôle majeur sur la santé et la maladie, peuvent être cultivées sous forme de cristal et donc « décodées » pour aider à concevoir des traitements plus efficaces et plus résistants. La microgravité encourage la culture de cellules à durée de vie plus longue, ce qui aide à comprendre le développement des tumeurs et à envisager des traitements. Etant donné que le corps humain est sensible à la microgravité, les astronautes se prêtent eux-mêmes au rôle de cobayes, contribuant à préparer une base de connaissances solides et fiables au profit d’éventuelles missions habitées plus longues et lointaines. Le programme Aurora de l’Agence spatiale européenne (ESA) envisage en effet d’envoyer des hommes sur la Lune et, à l’horizon 2030, des ambassadeurs de notre espèce à destination de Mars…

 

La Station spatiale internationale 

La Station Spatiale Internationale (ISS) est l’un des plus ambitieux projets d’ingénierie scientifique et technique jamais entrepris par l’homme. Fruit d’une collaboration internationale inédite, dix pays européens participent au programme avec les Etats-Unis, le Japon, le Canada et la Russie. Entièrement déployée, l’ISS pèsera près de 500 tonnes pour une longueur de plus de 100 m et une largeur de 80 m. Elle offrira à terme un espace pressurisé de plus de 1000 m3 à 400 km au-dessus de la Terre. Les expérimentations menées dans cet environnement microgravitationnel laissent entrevoir d’immenses perspectives de progrès sur Terre. Chef de file de la contribution européenne, Airbus Defence and Space est maître d’œuvre pour l’ESA de deux éléments clés de la station : le laboratoire spatial multifonctions Columbus et le véhicule de ravitaillement automatique ATV. Par ailleurs, Airbus Defence and Space gère le programme européen de l’exploitation de l’ISS pour le compte de l’ESA.

ISSStation spatiale internationalevols habitésAccès à l'Espace