Airbus Defence and Space

Exploration de l'Univers Actualités

La manœuvre de Rosetta dans l’espace lointain

Durant toute cette semaine, Rosetta réalise une vaste manœuvre à près de 800 m/s dans l’espace lointain, afin de cibler la comète Tchourioumov-Guerassimenko. Cette manœuvre prévoit quatre principaux changements de vitesse, une dernière correction étant prévue le 10 février.

La sonde entrera ensuite en hibernation, de juin 2011 à janvier 2014, puisque sa puissance très limitée ne permettra pas d’assurer son exploitation en toute sécurité. La quasi-totalité des systèmes électriques seront alors mis hors-tension, à l’exception du sous-système de régulation thermique, de l’ordinateur de bord, des récepteurs radio, des décodeurs de commande et de l’alimentation électrique. Au cours de cette période, Rosetta devrait atteindre la distance maximale qui la sépare du Soleil (environ 800 millions de km) et de la Terre (environ 1 milliard de km).

En mai 2014, 10 ans après son lancement, Rosetta sera freinée par ses propulseurs de façon à pouvoir intercepter l’orbite de la comète 67P/Tchourioumov-Guerassimenko, à proximité de laquelle elle arrivera quelques semaines plus tard. Pendant les six mois suivants, la sonde progressera lentement vers le noyau obscur en sommeil de la comète, jusqu’à ce qu’elle n’en soit qu’à quelques kilomètres de distance. Ensuite, la voie sera libre pour la phase de transition tant attendue avant la cartographie globale, le déploiement de l’atterrisseur et la poursuite continue de la comète vers le Soleil.

RosettaEarth Observation, Navigation and ScienceUnivers