Airbus Defence and Space

La technologie dans tous ses états

La forme physique du satellite est dictée par la nature de la solution technologique adoptée

La technologie d’Airbus Defence and Space au cœur des missions d’exploration de la Terre

Airbus Defence and Space joue un rôle prépondérant dans les six missions d’exploration de la Terre « Earth Explorer » de l’Agence spatiale européenne (ESA), conçues pour étudier différents aspects de notre environnement et contribuer à l’effort global de compréhension de notre système terrestre. Trois d’entre elles ont déjà été lancées et se déroulent parfaitement bien. Chacune ayant un objectif bien spécifique, les défis technologiques ont été très divers… Des défis que les ingénieurs d’Airbus Defence and Space ont su relever avec force imagination, engagement et habileté.

Les missions Earth Explorer constituent le volet « Science et Recherche » du programme Living Planet de l’ESA. Elles portent sur plusieurs domaines clé – l’atmosphère, la biosphère, l’hydrosphère, la cryosphère et le sous-sol de notre planète – qu’il nous faut étudier pour comprendre les changements de climat, les interactions entre ces composantes, mais aussi l’incidence de l’activité humaine sur les processus naturels de la Terre.

Les trois missions Earth Explorer déjà en cours livrent une foule d’informations inédites et inestimables. Lancée le 17 mars 2009, la mission GOCE (Gravity Field and Steady-State Ocean Circulation Explorer) d’observation du champ gravitationnel de la Terre, dont Airbus Defence and Space Friedrichshafen a conçu et fabriqué la toute nouvelle plate-forme, se veut complémentaire des missions CHAMP et GRACE, conduites sous la maîtrise d’œuvre d’Airbus Defence and Space.

Entamée le 2 novembre 2009, la mission SMOS (Soil Moisture and Ocean Salinity) d’étude de l’humidité des sols et de la salinité des océans comporte comme unique instrument un radiomètre innovant en bande L, conçu et fabriqué par Airbus Defence and Space en Espagne. La mission glaciaire CryoSat-2, dont la maîtrise d’œuvre a été assurée par Airbus Defence and Space à Friedrichshafen, a quant à elle démarré le 8 avril 2010.

La technologie dans tous ses états

Lorsque l’on regarde ces satellites, ce qui surprend immédiatement, c’est leur différence de forme. Dans ces trois cas, la forme physique du satellite est dictée par la nature de la solution technologique adoptée.

L’exploration continue

Airbus Defence and Space est également maître d’œuvre des trois autres satellites Earth Explorer, actuellement en développement ou en production : le triplet Swarm d’étude du champ géomagnétique, la mission ADM-Aeolus de surveillance des vents et la mission EarthCARE d’étude des nuages et des aérosols. Ces missions comportent elles aussi leurs propres défis technologiques, mais cela est encore une autre histoire !

 CryoSat-2 – Sous un seul et même toit  GOCE – Le surfeur aérodynamique longiligne  SMOS – La vigie stellaire

       Mission « banquise »

     Mission « champ de gravité »

      Mission « cycle de l’eau »

CryoSatGOCESMOS