Airbus Defence and Space

La Terre, une planète fragile

Meilleure observation = Meilleure compréhension = Meilleures décisions

Conférence des Nations-Unies sur le changement climatique à Durban : la lutte contre le changement climatique représente un enjeu majeur à l’échelle internationale

De tous temps, l’homme n’a cessé d’exploiter les ressources de la Terre sur laquelle il vit. Il récolte les plantes qui y poussent, construit des habitations d’argile et de pierres, creuse, à la force de poignée puis à la dynamite, des tunnels à travers les montagnes pour créer des routes, dévie ses cours d’eau, exploite ses mines et prélève ses minéraux et ses ressources naturelles. L’homme moderne, à cet égard, ne se distingue pas de ses ancêtres - bien au contraire. Génération après génération, ses activités sont toujours plus industrialisées et prolifiques.

Toutefois, notre époque est marquée par la conscience de notre responsabilité envers notre planète. Les progrès technologiques, grâce auxquels nous avons développé et géré nos récoltes, construit nos villes et infrastructures et exploité les richesses géologiques à très grande échelle, nous ont également permis de comprendre la composition de notre monde, ses systèmes et ses fragilités.

Grâce, en grande partie, aux informations globales sur la Terre et ses processus que nous apportent les satellites en orbite terrestre, nous disposons d’une perspective plus large, suivons les évolutions et recensons les mutations. De la seule perspective terrestre, il est difficile de recueillir les données nécessaires et de prendre suffisamment rapidement les décisions qui s’imposent pour faire toute la différence.

Les technologies spatiales nous sont essentielles pour comprendre notre planète, en prendre soin et exploiter ses possibilités de façon plus efficace, respectueuse et équitable.

 

Découvrez plus dans le dossier « La Terre, une planète fragile »

Environnement