Airbus Defence and Space

Accès à l'espace Focus

Un lancement historique pour un partenariat exemplaire

Ariane 5 établit de nouveaux records avec Envisat

 

S’étirant sur plus de 10 mètres de hauteur dans sa configuration au lancement, Envisat trônait de façon imposante au sommet du lanceur Ariane 5 (© ESA)

Le 1er mars 2002 marquait le lancement d’Envisat, qui n’aurait jamais pu avoir lieu sans la brillante performance du lanceur qui l’a placé en orbite, Ariane 5, conçu et fabriqué par Airbus Defence and Space.

Le Vol 145 d’Ariane 5 a été, à l’instar de son exceptionnel passager, tout à fait remarquable.

Unique système de lancement opérationnel capable de transporter un satellite aussi volumineux et lourd, la version 5G d’Ariane était la première à être équipée d’une coiffe allongée de 17 m pour accueillir son passager de 8 tonnes et 10 m de haut, établissant alors un nouveau record de masse et de hauteur en matière de transport de charge utile pour Ariane 5.

Mis à feu dans un ciel dégagé depuis le pas de tir du Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou à 01:07:59 GMT/temps universel, le 1er mars 2002, le Vol 145 représentait également, pour Ariane 5, le premier lancement vers le Nord depuis Kourou, et le premier à placer sa charge utile en orbite héliosynchrone.

Vingt-six minutes et 35 secondes plus tard, après une ascension absolument parfaite, Envisat s’est séparé du lanceur et a été injecté dans l’espace pour débuter sa mission de surveillance environnementale de la Terre, d’une dimension tout à fait inédite.

Le Vol 145 réservait également une autre surprise. Ariane 5 a placé Envisat sur sa position orbitale cible avec une telle précision que le satellite a puisé moins de carburant que prévu sur sa réserve dédiée aux manœuvres jusqu’à sa position finale, ce qui lui a permis de disposer de plus de propergol pour sa vie opérationnelle.

Pour couronner le tout, Envisat est le 50ème satellite fabriqué par Airbus Defence and Space à être lancé par le lanceur européen.

Ce jour-là, Ariane 5 et Envisat ont assurément écrit une page de l’histoire ensemble.

 

Le Vol 145 visait haut, acheminant Envisat vers sa mission (© ESA)


 

Ariane 5Envisat