Airbus Defence and Space

Le réseau spatial du futur

Airbus Defence and Space s’est vu notifier le contrat de définition de MUSIS-CIL, l’interface entre les futurs systèmes militaires d’observation de la Terre français CSO et italien CSG.

Le contrat de conception de la phase B2 définira le système MUSIS-CIL (MUltinational Space-based Imaging System for surveillance, reconnaissance and observation - Common Interoperability Layer), conjointement avec Thales Alenia Space. MUSIS-CIL est la section du programme d’observation de la Terre MUSIS qui permettra à la France et l’Italie de partager leurs futurs systèmes militaires d’observation de la Terre : CSO (Composante Optique Spatiale, successeur d’Hélios) et CSG (Second Generation COSMO-SkyMed) respectivement.

Airbus Defence and Space s’est d’ores et déjà vu attribuer deux contrats en faveur du programme MUSIS : après avoir été désigné maître d’œuvre des satellites par la Direction Générale de l’Armement (DGA) en 2010, l’entreprise a remporté le contrat portant sur le développement du segment sol utilisateur en janvier 2014.

MUSIS-CIL (MUltinational Space-based Imaging System for surveillance, reconnaissance and observation - Common Interoperability Layer)Observation de la TerreObservation militaire