Airbus Defence and Space

Le deuxième satellite MetOp sera lancé en 2012

Le système européen de satellites météorologiques de nouveau sur les rails, après une interruption programmée

Composé de trois satellites successivement lancés sur 14 ans pour fournir des données météorologiques continues et constamment étalonnées, le programme MetOp, dont la maîtrise d’œuvre est assurée par Airbus Defence and Space, est de nouveau sur les rails après une interruption programmée de quatre ans.

En orbite depuis octobre 2006, MetOp-A fournit des données au profit du segment spatial du Système polaire d’Eumetsat (EPS), contribuant ainsi à améliorer la capacité de prévision météorologique et la compréhension du climat. MetOp-A est le premier satellite météorologique européen en orbite polaire. En tant que maître d’œuvre, Airbus Defence and Space était responsable du satellite lui-même et des trois instruments GRAS, ASCAT et MHS.

Les trois satellites ont été fabriqués simultanément : MetOp-A était achevé pendant que MetOp-B faisait l’objet d’une campagne d’essais exhaustive, malgré le fait que la totalité de ses instruments ne soient pas au standard de vol complet, et que MetOp-C était partiellement achevé, faute de certains instruments manquants fournis par le client. Pendant plus de quatre ans, les satellites MetOp-B et MetOp-C ont été stockés en deux parties - le module de charge utile (PLM) à Friedrichshafen et le module de service (SVM) à Toulouse.

Aujourd’hui, l’équipe prépare le satellite MetOp-B en vue de son lancement en 2012 et travaille parallèlement sur MetOp-C afin qu’il puisse éventuellement assurer la relève au moment du lancement de MetOp-B.

MétéorologieMetOp