Airbus Defence and Space

Le satellite sud-coréen multi-missions

Airbus Defence and Space transfert le contrôle de COMS

Lancé par Ariane 5 le 26 juin 2010, le satellite multi-missions COMS, développé et fabriqué par Airbus Defence and Space, a été livré officiellement au client, l’Institut coréen de recherche aérospatiale KARI (Korea Aerospace Research Institute).

COMS, un véritable « couteau suisse » des satellites, a été réalisé par Airbus Defence and Space en collaboration avec le KARI. COMS (Communications, Oceanography and Meteorology Satellite) est le premier satellite d’observation géostationnaire multi-missions stabilisé 3 axes développé en Europe, doté de trois charges utiles dédiées à des applications de météorologie, d’observation océanique et télécommunications.

La toute dernière réunion contractuelle du projet COMS a eu en juillet dernier. A l’issue de cette réunion, Airbus Defence and Space a officiellement transféré le contrôle de COMS au KARI qui devient ainsi entièrement responsables des opérations du satellite. Ce passage de responsabilité fait suite à la recette en orbite, qui a été acceptée avec succès le 17 mars 2011.

Cette dernière étape formelle de la livraison a permis aux équipes d’Airbus Defence and Space et du client de faire, en commun, un état de la configuration du satellite et de la documentation applicable et de vérifier également qu’aucune anomalie ou alarme n’était ouverte ou inexpliquée.

A cette occasion, le KARI a exprimé sa satisfaction pour le travail effectué par Airbus Defence and Space dans les six années passées qui ont conduit au succès du satellite et a déclaré officiellement la phase de développement du satellite terminée. La durée de vie contractuelle du satellite est de sept ans, à compter de la FAR, mais le satellite possède suffisamment de carburant pour un fonctionnement en orbite de plus de dix ans.

La Direction de la division Observation de la Terre, Navigation & Science au sein d’Airbus Defence and Space et du projet COMS ont souhaité également exprimer leur profonde satisfaction et leur gratitude envers tous ceux qui ont participé à la réussite technique de ce programme. Le satellite est maintenant en orbite depuis plus d’un an et ses performances ont été vérifiées dans toutes les conditions thermiques, au travers de deux solstices et de deux équinoxes. Il n’y a plus aucun doute sur le dimensionnement du satellite et son bon fonctionnement.

Les images générées par le satellite sont accessibles sur les sites des utilisateurs finaux : Korea Meteorological Administration (http://web.kma.go.kr/eng/weather/images/satellite.jsp) pour les images du Meteo Imager et Korea Ocean Satellite Center (http://kosc.kordi.re.kr/datasearch/search.kosc) pour les images du Geostationary Ocean Colour Imager.

CommunicationMétéorologieOcéanographie