Airbus Defence and Space

Les satellites Galileo d’Airbus Defence and Space

Dernier jalon du projet franchi avec succès

Les satellites de navigation IOV de Galileo fabriqués par Airbus Defence and Space passent haut la main la Revue de test en orbite de l’ESA

Le Comité de Revue de test en orbite des satellites IOV (In-Orbit Verification) de Galileo, organisé le 9 avril 2013 à l’ESTEC, centre technique de l’Agence spatiale européenne (ESA) à Noordwijk, au Pays-Bas, a été déclaré comme étant un franc succès.

Fabriqués par Airbus Defence and Space pour la validation du système européen de navigation par satellite Galileo, ces satellites ont franchi tous les jalons décisifs. L’ESA a confirmé leur capacité opérationnelle en orbite et leur aptitude à remplir leur mission prévue. Avec cette revue, Airbus Defence and Space démontre que ses satellites fonctionnent de façon nominale et conformément aux tests réalisés au sol et aux exigences techniques. L’exploitation de routine peut à présent bénéficier des enseignements acquis lors de la campagne des tests en orbite.

L’ESA a salué l’excellente performance des satellites IOV d’Airbus Defence and Space et souligné l’exemplarité de la revue.

La Commission européenne et l’équipe d’exploitation des satellites Galileo ont également adressé leurs félicitations.

Avec ce segment spatial initial, Airbus Defence and Space jette les bases de l’ensemble du système Galileo ultra performant. Les satellites IOV sont le fruit du développement intensif et complexe des premiers satellites de navigation et des technologies associées en Europe.

Pour Airbus Defence and Space, le développement des satellites IOV revêt une dimension résolument européenne, mobilisant des centaines d’employés hautement qualifiés et 43 entreprises de 15 pays européens.

Galileo IOV

Photo © ESA / Avec l’aimable autorisation de R. Kieffer

Airbus Defence and Space démontre une nouvelle fois la fiabilité de ses produits, ainsi que sa détermination à obtenir l’entière satisfaction du client.

Le segment spatial IOV (In-Orbit Validation) de Galileo

Les satellites IOV de Galileo fabriqués par Airbus Defence and Space représentent les premiers satellites de navigation européens dotés d’une fonctionnalité complète, marquant le début de la mise en place de la constellation opérationnelle.

Les deux premiers satellites IOV ont été injectés en orbite le 21 octobre 2011, à l’occasion du premier tir du lanceur Soyouz depuis Kourou. Ils présentent d’excellentes performances en orbite et transmettent tous les signaux définis depuis maintenant plus d’un an.

La seconde paire de satellites IOV a été lancée depuis Kourou à bord d’un autre lanceur Soyouz le 12 octobre 2012, à l’issue d’une campagne de lancement absolument parfaite. Les tests en orbite qui ont suivi - fonctionnement de la plate-forme, de la charge utile et des systèmes de sécurité - ont été achevés fin février, et ont démontré les excellentes performances des satellites et des charges utiles, ce qu’a officiellement confirmé le Comité de Revue le 9 avril.

Composée de quatre satellites sur deux plans orbitaux, la constellation IOV est à présent en place, permettant la validation du système Galileo. Le 12 mars, la première géolocalisation précise en 3D, uniquement basée sur les quatre satellites IOV, a ainsi été réalisée en collaboration avec l’équipe de navigation d’Airbus Defence and Space à Ottobrunn (Allemagne), qui a procédé à l’analyse des données associées afin de vérifier la performance du signal et du système Galileo.

NavigationSatelliteGalileo