Airbus Defence and Space

Les satellites Galileo réalisés par Airbus Defence and Space

Totalement opérationnels en orbite

Les deux premiers satellites Galileo, fabriqués par Airbus Defence and Space, ont passé avec succès les tests de l’ESA destinés à confirmer leur qualification totale et leur niveau de performance

Les deux premiers satellites de validation en orbite (IOV) construits par Airbus Defence and Space pour le système européen de navigation par satellite Galileo fonctionnent parfaitement et entrent désormais dans leur phase de pleine exploitation en orbite. La campagne d’essais en orbite des satellites, qui avait commencé après leur lancement le 21 octobre 2011 par le premier vol Soyouz opéré depuis le Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou, a été achevée avec succès.

Ces deux satellites IOV innovants qui viennent d’être qualifiés en orbite sont les premiers d’une série de quatre développés par Airbus Defence and Space pour le système Galileo. Les troisième et quatrième satellites IOV les rejoindront cette année. Une fois sur orbite, les quatre satellites auront pour mission de valider la conception du système Galileo. Un minimum de quatre satellites est nécessaire pour permettre d’obtenir l’information de positionnement.

La phase de validation en orbite (IOV) de l’ensemble du système Galileo débute à présent sous la responsabilité de l’ESA. Cette phase de validation en orbite est un jalon déterminant dans l’élaboration du système, puisqu’elle jette les bases de la future constellation.

Ces satellites d’Airbus Defence and Space en orbite font office de modèles pour toutes les prochaines unités de la constellation, fabriquées en Europe.

NavigationGalileoNavigation Services