Airbus Defence and Space

Premier vol du pseudolite solaire Zephyr d’Airbus Defence and Space

Vol d’essai réussi pour le pseudolite solaire à haute altitude (HAPS)

Suite au rachat des actifs du programme Zephyr en mars 2013 au britannique QinetiQ, Airbus Defence and Space a réalisé avec succès le premier vol d’essai de Zephyr, son pseudolite à haute altitude (HAPS) et longue endurance alimenté à l’énergie solaire.

Le vol de Zephyr s’est déroulé en août dernier sur le polygone d’essai de Yuma, en Arizona (Etats-Unis). Airbus Defence and Space conduit le programme HAPS depuis plusieurs années maintenant en collaboration avec ses partenaires d’AIRBUS Group, Cassidian et Innovation Works.

Zephyr détient le record mondial d’endurance pour avoir volé pendant plus de deux semaines à des altitudes supérieures à 21 000 m. Ce récent vol visait à démontrer un certain nombre d’améliorations apportées à la conception et à l’exploitation du véhicule, en vue de permettre de futurs essais opérationnels de longue endurance.

« Nous sommes ravis d’avoir montré que le drone Zephyr d’Airbus Defence and Space est le pseudolite à haute altitude le plus sophistiqué au monde, mais aussi que, en l’espace de seulement quatre mois, Airbus Defence and Space et le ministère britannique de la Défense ont mené ce programme et démontré leurs capacités continues en matière de renseignement, surveillance et reconnaissance , et réalisé un vol complet avec le soutien du Département américain de la Défense », s’est félicité Jens Federhen, responsable du programme HAPS d’Airbus Defence and Space.

« Airbus Defence and Space devrait maintenant développer une offre de pseudolite à haute altitude qui apportera une précieuse plus-value à ses services spatiaux de communication et de télédétection », a-t-il ajouté.

Space planeSpace surveillance (SSA)surveillanceObservation de la TerreCommunications Innovation