Airbus Defence and Space

Satellites Galileo IOV

Lancement réussi

Pour son premier tir depuis le Centre spatial Guyanais de Kourou, une fusée Soyouz a lancé avec succès les deux premiers satellites de validation en orbite (IOV) construits par Airbus Defence and Space pour le système européen de navigation par satellite Galileo, initiative conjointe de la Commission européenne et de l’Agence spatiale européenne.

Ces deux satellites IOV innovants sont les premiers d’une série de quatre développés par Airbus Defence and Space pour le système Galileo. Les troisième et quatrième satellites IOV les rejoindront l’année prochaine. Une fois sur orbite, les quatre satellites auront pour mission de valider la conception du système Galileo. Un minimum de quatre satellites est nécessaire pour permettre d’obtenir l’information de positionnement.

La phase de validation en orbite est un jalon déterminant dans l’élaboration du système, puisqu’elle jette les bases de la future constellation.

Les satellites ont été conçus et fabriqués par une équipe placée sous la direction d’Airbus Defence and Space en Allemagne, en collaboration avec Airbus Defence and Space au Royaume-Uni, qui avait pour mission de superviser le développement et l’intégration de la très sophistiquée charge utile de navigation des satellites. Airbus Defence and Space en Espagne a fourni l’antenne de navigation. Outre la supervision du développement des satellites IOV de Galileo, Airbus Defence and Space participe activement aux activités du segment sol et de support système.

Le lancement de cette première paire de satellites opérationnels du système Galileo marque le début d’une nouvelle ère pour la navigation par satellite en Europe.

Image © ESA / P. Carril

NavigationGalileo