Airbus Defence and Space

Security & Defence Focus

Securité des états, des biens et des personnes

Au XXIe siècle, sécurité et défense sont inconcevables sans les ressources spatiales. Les événements survenus au cours de ces dernières années – qu’il s’agisse de la Guerre du Golfe en 1991, conflits aux Balkans, attentats du 11 septembre 2001 au World Trade Center – ont plus que jamais prouvé l’importance de l’espace, en tant que composante vitale et intrinsèque à tout appareil sécuritaire efficace pour la défense du territoire et les opérations de rétablissement et de maintien de la paix.

Les équipements spatiaux forment un système au centre des exigences des autorités politiques et militaires dans l’environnement géostratégiques actuel, caractérisé par une conscience de l’émergence de nouvelles menaces plus diffuses, imprévisibles et supranationales.

 

Maintien de la paix

Affranchis de toute contrainte juridique ou géographique, et non-intrusifs, les systèmes satellitaires d’imagerie optique et radar permettent d’observer l’ensemble de la planète, une capacité cruciale pour le renseignement et l’analyse préalable à la décision d’une réaction basée sur la représentativité situationnelle. Ils jouent un rôle essentiel en matière de prévention contre les crises, garantie du respect des traités internationaux et surveillance de la prolifération, contribuant à guider les parties concernées vers une solution diplomatique. Dans le cadre de conflits, les données d’imagerie satellitaire constituent un outil extrêmement précieux pour la planification des opérations, la surveillance des activités adverses, l’acquisition de cibles, le déploiement et la conduite des forces et systèmes d’armes alliés, la recherche et le sauvetage, l’évaluation des dommages et le suivi des mouvements des populations déplacées.

 

Message reçu

La chaîne de commandement et de contrôle, au niveau politique, stratégique et tactique, dépend du transfert continu et sécurisé d’importants volumes d’informations hautement confidentielles, pour lesquelles les satellites de communication sont fondamentaux, étant donné qu’ils sont capables d’atteindre des régions dépourvues d’infrastructures terrestres, sans se heurter aux frontières territoriales. Les satellites modernes de télécommunications militaires offrent en outre une protection optimale contre le brouillage et les interférences électromagnétiques.

La navigation, la localisation et le minutage par satellite illustrent un autre aspect tout aussi essentiel des activités sécuritaires. Nombre de systèmes d’armes actuels reposent sur des capacités spatiales de localisation extrêmement précises et fiables pour délivrer un effet maximum avec un minimum de dommages collatéraux et de victimes. Les systèmes de télécommunications et de données numériques cryptées requièrent une synchronisation des réseaux et répartition des références temporelles précises et efficaces, tandis que la connaissance exacte en temps réel des zones concernées est essentielle pour les troupes en opération dans des régions où les moyens cartographiques sont obsolètes, voire inexistants. Les ordres d’engagement au contact sont transmis par signaux électroniques. Les systèmes satellitaires de renseignement électronique SIGINT (SIGnal INTelligence) captent les émissions électromagnétiques adverses, espionnant ainsi en toute discrétion les activités et les intentions de l’ennemi.

 

Protection pour l’avenir

La prolifération des vecteurs aériens et balistiques capables de délivrer des armes de destruction massive constitue une réelle menace devant être traitée de toute urgence. Les systèmes d’alerte avancée permettent de détecter tout départ de missile balistique grâce à la chaleur émise en phase propulsée, et donc de localiser l’origine du missile et de prédire sa trajectoire. Les intercepteurs exo-atmosphériques neutralisent les missiles en approche et leurs charges militaires dans la couche haute de l’atmosphère, c’est-à-dire bien avant qu’ils n’atteignent leur cible. Et, bien entendu, posséder sa propre capacité de missile balistique est un argument dissuasif de taille pour un agresseur potentiel. Paix et sécurité des citoyens en sont le but ultime. L’espace est un véritable instrument stratégique pour rendre le monde plus sûr.

 

Systèmes de reconnaissance par satellite

La technologie d’imagerie spatiale est aujourd’hui cruciale pour la sécurité nationale et le maintien de la paix, pour la gestion des crises et le processus décisionnel en pleine action militaire.

Compte tenu des crises et conflits potentiels dans le monde entier, l’accès immédiat aux informations les plus précises et exhaustives possibles est absolument fondamental pour permettre une évaluation appropriée de la situation. Sur les théâtres d’opérations militaires, les autorités doivent identifier les cibles, prévoir les missions et évaluer les risques.

L’espace constitue la plate-forme idéale pour les activités d’observation et de surveillance, étant donné que les satellites de télédétection peuvent couvrir des surfaces du globe bien plus vastes que les dispositifs aéroportés ou terrestres. Ils sont à même d’identifier et de localiser les plus infimes objets d’intérêt stratégique et opérationnel, et de les revisiter autant de fois que nécessaire dans un délai compatible avec le déroulement d’une situation de crise. Une récente expérience de l’utilisation des systèmes d’observation par satellite les a rendus indispensables. Dans quelques années, une nouvelle dynamique reposant sur la coopération internationale ouvrira une dimension encore plus large pour les pays européens.

 

Une nouvelle dimension pour la surveillance européenne

Les données émanant des satellites optiques de haute résolution et des satellites radar tout temps jour-nuit sont complémentaires : elles génèrent une base d’informations extrêmement puissante qui étaye l’interprétation et l’analyse opérationnelle.

Dans quelques années, au moins cinq pays européens disposeront d’une manne de données d’observation satellitaires sans précédent. En vertu d’accords internationaux bilatéraux inédits (France-Allemagne, France-Italie), les droits d’accès aux données seront échangés entre le système optique Hélios II (partenariat franco-hispano-belge) et les systèmes radar allemand SAR-Lupe et italien Cosmo-Skymed. Les satellites optiques français de prochaine génération Pléiades sont également en cours de développement conjointement avec le système Cosmo-Skymed du programme dual franco-italien ORFEO. La capacité de combiner les informations issues des images optiques et radar offrira à l’Europe un outil de recueil de renseignement largement optimisé.

 

Futurs systèmes de défense spatiaux - Bâtir de nouveaux réseaux autour de l’espace

Les récents événements et conflits qui ont éclaté de par le monde ont bouleversé les perceptions et modéré les excès de confiance, à la fois politique et personnelle, au sujet de la nature des cibles et des actions nécessaires pour les contrer. Il est ainsi reconnu que les attaques peuvent potentiellement surgir de toutes parts avec des méthodes inattendues. La réponse réside donc dans l’intensification des mécanismes sécuritaires, en mettant notamment l’accent sur la mise en place de systèmes et de réseaux à même d’exploiter au mieux toutes les ressources disponibles. Dans le cadre de cette approche en réseau, l’espace joue un rôle déterminant : les satellites, utilisés pour le recueil, l’analyse et la transmission des informations (données d’imagerie ou transmission des télécommunications), offrent des avantages uniques – portée planétaire, réactivité, capacité de revisite et exploitation permanente – tandis que les frappes exo-atmosphériques (avec des intercepteurs terrestres ou navalisés) bénéficient d’un large rayon d’action, de multiples opportunités d’interception et d’une grande efficacité.

Fort de plus de 30 années d’expérience en matière de conception et de fourniture de systèmes spatiaux conçus selon les exigences spécifiques des objectifs militaires, Airbus Defence and Space possède un éventail d’expertise inégalé, aujourd’hui mis au service du développement de nouvelles générations de systèmes spatiaux pour une sécurité accrue.

DéfenseSécuritésurveillanceGMES