Airbus Defence and Space

Stations-sol au profit des missions de l’ONU

Equipement récent de bases avancées en Afrique

Les Casques bleus onusiens restent connectés lors des opérations de maintien de la paix grâce aux stations pivot de ND SatCom

ND SatCom, l’une des composantes d’Airbus Defence and Space, livre et installe des stations-sol au profit des missions de l’ONU dans le cadre d’un contrat de trois ans, signé en 2008. Avec la première extension de contrat, conclue en mai, et l’équipement récent de bases avancées à Darfour, au Soudan, et à Mombassa, au Kenya, le contrat bat son plein.

Bien que ND SatCom ait installé ses premiers hubs de terminaux satellite à Brindisi, en Italie – la principale infrastructure sol-espace de l’ONU pour ses missions dans le monde – et Valence, en Espagne, l’entreprise a depuis déployé ses antennes au Darfour, à Mombassa et à Entebbe, en Ouganda, qui sont des bases régionales des opérations onusiennes de maintien de la paix et, en tant que tels, représentent un environnement extrêmement rigoureux pour la mise en œuvre d’un hub de télécommunications sécurisées par satellite.

« Travailler dans ces régions du monde est un défi de taille. Vous avez besoin d’être entouré d’une bonne équipe de terrain, capable de faire face à toutes les situations imprévues », explique Steve Spader, Directeur de l’Exploitation, à propos des conditions d’installation et d’essai des équipements sur les bases avancées de l’ONU.

Le travail sur site, qui comprend l’installation, l’intégration, les tests et la formation client, constitue la phase finale d’une série d’activités devant aboutir à la mise en service opérationnelle complète des bases de l’ONU. Pour garantir la fiabilité et la sûreté de fonctionnement des systèmes lors des opérations critiques, la conception doit prévoir une redondance complète des matériels, ainsi qu’un mode de veille et de contrôle à toute épreuve.

ND SatCom profite de la notoriété acquise auprès de l’ONU depuis le contrat initial remporté en 2008. « Je pense que nos atouts gagnants ont été notre approche conceptuelle, l’excellence de nos performances passées et un solide palmarès », se félicite Steve.

Mais l’entreprise ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « Il reste des fonds disponibles dans l’enveloppe de financement du contrat pour permettre à l’ONU de commander des stations supplémentaires », indique Chris Morris, CEO de ND SatCom Inc., la succursale américaine. « L’ONU s’intéresse en outre à notre modem SkyWAN pour gagner encore plus en bande passante ».

Photo : La station-sol de Mombassa (Kenya) en cours de construction © ND SatCom

Communications sécurisées Sécurité