Airbus Defence and Space

Un million de cellules solaires pour Airbus Defence and Space

A ce jour, aucun panneau solaire d’Airbus Defence and Space mis en service n’a connu de panne

La sonde BepiColombo, conçue pour l’étude de MercureLes panneaux solaires d’Airbus Defence and Space ont fourni l’énergie nécessaire à de nombreuses missions de météorologie, de surveillance de l’Environnement, de gestion des catastrophes, de navigation, de télécommunications et de recherche scientifique.

Le Centre de Compétence des panneaux solaires d’Airbus Defence and Space à Ottobrunn équipe depuis près de 50 ans de nombreux véhicules spatiaux (satellites, sondes…) avec des panneaux solaires hautes performances. Ces panneaux fournissent de l’énergie électrique au véhicule spatial sur lequel ils sont montés. Leader de ce marché en Europe, Airbus Defence and Space vient de monter la millionième cellule solaire de son fournisseur AZUR Space et livré son 300ème panneau solaire, en présence de Martin Zeil, ministre bavarois de l’Economie, des Infrastructures, des Transports et de la Technologie.

Une centaine de spécialistes des panneaux solaires chez Airbus Defence and Space met au point des solutions spécifiques à la sonde BepiColombo, conçue pour l’étude de Mercure. Ils préparent également les panneaux solaires les plus modernes du monde, destinés à la prochaine génération de satellites de télécommunications, Alphabus.

Les panneaux solaires chez Airbus Defence and Space Ottobrunn

Des panneaux solaires « made in Airbus Defence and Space » : puissance maximale dans l’espace

Chaque satellite envoyé dans l’Espace a besoin d’énergie électrique. Et c’est le Soleil qui la lui fournit, via les panneaux solaires. En raison du rayonnement solaire et d’une amplitude thermique allant de -180 °C à +130 °C, les cellules photovoltaïques sont soumises à rude épreuve et doivent être particulièrement robustes. Les unités de vol développées et réalisées chez Airbus Defence and Space à Ottobrunn (généralement constituées de deux panneaux solaires) fournissent une puissance allant de quelques centaines de watts à 26 kilowatts. Un panneau, composé d’environ 20 000 cellules solaires et dont la longueur peut atteindre 19 m, ne pèse pas plus de 145 kg. En configuration pliée au moment du lancement, son épaisseur n’est que de 30 cm. Une fois dans l’Espace, les deux ailes se déploient de part et d’autre du satellite pour lui fournir l’énergie nécessaire. A ce jour, les panneaux solaires d’Airbus Defence and Space mis en service n’ont jamais connu de panne.

Lire le communiqué de presse

Plus d’informations


Comment les satellites transforment-ils l’énergie du soleil en électricité

SatelliteSatellites EquipmentEquipements