Airbus Defence and Space

Un nouveau propulseur à propergols stockables pour étage supérieur

Les ingénieurs de Space Systems ont mis au point, pour le compte de l’Agence spatiale européenne (ESA), un démonstrateur de propulseur d’étage supérieur. Les résultats de la campagne de tests achevée récemment sont prometteurs : le propulseur remplit toutes les conditions pour remplacer d’autres modèles actuellement en service, notamment à bord du lanceur Vega.

Même si les propergols stockables font depuis longtemps compétences clés germano-européennes, lEurope ne dispose à ce jour daucun propulseur de ce type dans la classe de propulsion comprise entre 3 et 8 kN (kilo-Newton). Cest pour pallier ce manque, que lESA a confié à Airbus Defence and Space le développement dun démonstrateur technologique. Cet automne, après une phase de développement et de production rapide, une équipe dingénieurs spatiaux a soumis le démonstrateur à une campagne de tests exhaustive, couronnée de succès. « Nous avons démontré que notre prototype fonctionne et remplit lensemble des conditions requises » déclare lingénieur systèmes Torben Birck.

Dans le cadre des essais, léquipe a utilisé pour la première fois du peroxyde dazote (NTO) pour refroidir une partie de la chambre de combustion. « Cest une première en Europe » affirme Torben Birck. Lautre partie de la chambre de combustion a été refroidie au moyen de monométhylhydrazine (MMH). Lavantage de cette combinaison dergols tient au fait que le MMH et le NTO senflamment lorsquils entrent en contact, ce qui dispense dutiliser dun allumeur. En outre, ces deux ergols peuvent être stockés à température ambiante.

La conception des éléments dinjection et de labsorbeur constitue également une nouveauté. « Les vibrations haute fréquence posent un problème majeur pour les propulseurs à ergols stockables » explique Torben Birck. Mais le démonstrateur dAirbus DS ne connaît pas ce problème : « La conception et le comportement des éléments dinjection et de labsorbeur spécifique ont fait lobjet dune attention toute particulière. Jusquà présent, notre démonstrateur a fait preuve dune robustesse supérieure ».

Le propulseur dune longueur de 32 cm (sans lextension de tuyère) et dun diamètre extérieur denviron 15 cm a été allumé pendant 420 secondes au total. « Nous espérons maintenant signer un contrat de développement avec lESA. Le démonstrateur a fait ses preuves, nos chances sont donc optimales » se félicite Torben Birck.

Ce propulseur pourrait en outre être utilisé pour les atterrisseurs ou les moteurs dapogée, notamment dans le cadre de missions dexploration planétaire.

propulseurESAAirbus Defence and Space