Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space : mission accomplie pour le quatrième ATV

• Le véhicule de transfert automatisé (ATV) « Albert Einstein », réalisé par Airbus Defence and Space, vient d’achever avec succès sa mission de ravitaillement de la Station spatiale internationale (ISS), la quatrième d’affilée pour un ATV

• l’ATV-4 est resté arrimé à l’ISS pendant cinq mois : il a contribué au contrôle d’attitude et d’orbite de la station et a transféré plusieurs tonnes de fournitures (notamment du carburant, de l’eau, de l’oxygène, de l’air et des équipements pour l’équipage)

• Après s’être parfaitement désarrimé de l’ISS le 28 octobre 2013, « Albert Einstein » s’est désintégré le 2 novembre lors d’une rentrée atmosphérique totalement contrôlée, emportant avec lui près de deux tonnes de déchets spatiaux, un nouveau record

2 novembre 2013 - Après son arrimage réussi il y a cinq mois, « Albert Einstein », le quatrième exemplaire de l’ATV (Automated Transfer Vehicle), le véhicule de transfert automatisé européen conçu et fabriqué par Airbus Defence and Space, numéro deux mondial de l’industrie spatiale, a achevé avec succès sa mission auprès de la Station spatiale internationale (ISS). Au cours de cette mission, l’ATV a notamment délesté l’ISS de près de deux tonnes de déchets, un nouveau record et autant de débris potentiels rapportés de l’Espace.

Après s’être parfaitement désarrimé de l’ISS le 28 octobre dernier, l’ATV-4 a effectué aujourd’hui une rentrée atmosphérique totalement contrôlée au cours de laquelle il s’est désintégré, marquant ainsi le point final de sa mission de cinq mois. L’ATV-4 a ravitaillé l’ISS en carburant et acheminé des fournitures à l’équipage (denrées alimentaires, pièces destinées à la maintenance de l’ISS, expérimentations scientifiques…), avant d’embarquer les déchets de l’ISS pour les détruire au cours de sa rentrée dans l’atmosphère.

Avec cette nouvelle mission réussie, Airbus Defence and Space et ses partenaires européens ont une nouvelle fois démontré que la capacité de chargement multiple et la flexibilité des ATV les rend facilement adaptables à l’évolution des besoins de l’ISS en matière de ravitaillement. Par rapport à ses trois prédécesseurs, l’ATV-4 a affiché un niveau record de précision à l’arrimage et a acheminé à bord de l’ISS une cargaison exceptionnellement variée de quelque 1400 articles.

La mission ATV-4 était placée sous l’entière responsabilité de l’Agence spatiale européenne (ESA). Elle a débuté le 5 juin 2013 avec le lancement de l’ATV-4 par une Ariane 5ES d’Arianespace (VA 213), depuis la Guyane française. A l’occasion de ce lancement, l’ATV-4 a battu le record de la plus lourde charge jamais lancée par Ariane avec 20 218 kg.

D’une masse de 20 tonnes, l’ATV possède une capacité d’emport maximum nette de sept tonnes. La composition de cette charge utile varie selon la mission :

  • entre 1,5 et 5,5 tonnes de fournitures (denrées alimentaires, instruments de recherche, outils, etc.),
  • jusqu’à 840 kg d’eau potable,
  • jusqu’à 100 kg de gaz (air, oxygène et azote),
  • jusqu’à quatre tonnes de carburant destinés à corriger l’attitude de la station,
  • jusqu’à 860 kg de carburant destiné à ravitailler directement l’ISS.

Ainsi, le 1er août 2013, « Albert Einstein » avait « rempli les cuves » de l’ISS en 90 minutes environ (860 kg de carburant transférés dans le module de fret russe « Zarya »). A la fin du mois d’août, 33 kg d’oxygène et 66 kg d’air synthétique avaient également été transférés dans les circuits de l’ISS.

Outre l’ensemble des fonctions précitées, le véhicule peut également servir de module habitable au sein de l’ISS, offrant à l’équipage un espace supplémentaire de vie et de travail de 45 m³. Les astronautes ont même qualifié l’ATV de « meilleur endroit où dormir », en raison du calme qui y règne par rapport au reste de la station.

L’une des autres missions de l’ATV consiste à effectuer des manœuvres de rehausse d’orbite (« reboost ») de la station qui, sous l’effet de la traînée atmosphérique, perd jusqu’à 100 mètres d’altitude par jour. De même, si des débris spatiaux menacent la station, l’ATV peut effectuer les manœuvres d’évitement requises. Ces manœuvres peuvent aussi permettre de contrôler l’attitude de l’ISS lorsque d’autres véhicules sont en approche. Au cours de sa mission, « Albert Einstein » a ainsi procédé à six manœuvres de reboost pour garder la station sur son orbite opérationnelle.

Rempli de déchets liquides et secs, et d’équipements devenus inutiles, l’ATV européen s’est désintégré comme prévu durant sa rentrée contrôlée dans l’atmosphère terrestre au-dessus du Pacifique sud. Depuis le début de sa mission, l’ATV-4 aura parcouru une distance cumulée de quatre millions de kilomètres.

Alors qu’ « Albert Einstein » achevait sa mission, « George Lemaître », le cinquième et dernier ATV réalisé lui aussi par Airbus Defence and Space, arrivait au port spatial européen de Kourou en Guyane française, démontrant la capacité d’Airbus Defence and Space à gérer la production de l’ATV sur une base régulière et conformément au calendrier établi. Airbus Defence and Space a été chargé par l’Agence spatiale européenne de concevoir et de produire les ATV, en tant que maître d’œuvre et leader d’un consortium européen.

 

A propos d’Airbus Defence and Space

Together, pioneering excellence

Airbus Defence and Space est la première entreprise européenne de technologies spatiales et la deuxième mondiale. Elle est la seule entreprise au monde à couvrir la gamme complète des systèmes, équipements et services spatiaux civils et militaires.

En 2012, Airbus Defence and Space a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 5,8 milliards d’euros avec 18 000 employés dans le monde entier.

Ses trois principaux domaines d’activité s’articulent autour des divisions Airbus Defence and Space, maître d’œuvre européen pour les lanceurs, les systèmes orbitaux et l’exploration spatiale ; Airbus Defence and Space, l’un des principaux fournisseurs de solutions de systèmes satellitaires, tels que satellites, segments sol, charges utiles et équipements ; et Airbus Defence and Space, partenaire de services spatiaux pour les missions critiques, et fournisseur de solutions fixes et mobiles complètes couvrant les satcoms et réseaux commerciaux sécurisés, ainsi que les services sur mesure de géo-information pour le monde entier.

Airbus Defence and Space est une filiale à 100 % du Groupe AIRBUS Group, leader mondial de l'aéronautique, de l'espace, de la défense et des services associés. En 2012, le Groupe - qui comprend Airbus, Airbus Defence and Space, Cassidian et Eurocopter - a réalisé un chiffre d'affaires de 56,5 milliards d'euros, avec un effectif de plus de 140 000 personnes.

Contact presse:

Gregory GAVROY (Airbus Defence and Space)                                          Tel.: +33 (0) 1.77.51.80.32

Airbus Defence and SpaceATVISS