Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space et l’ESA signent les premiers documents contractuels des satellites météorologiques MetOp de nouvelle génération

• Le programme MetOp-SG fournira des observations météorologiques optimisées à compter de 2021
• Les observations réalisées sur un large champ spectral livreront de nouvelles données environnementales

En présence d’Angela Merkel, chancelière de la République fédérale d’Allemagne, les premiers documents contractuels permettant de commencer la conception et la réalisation de la nouvelle famille de satellites météorologiques MetOp Seconde Génération (MetOp-SG) ont été signés au salon aéronautique international ILA de Berlin par les représentants de l’Agence spatiale européenne (ESA) et d’Airbus Defence and Space, numéro deux mondial de l’industrie spatiale et maître d’œuvre industriel.

« MetOp-SG renforcera encore la précision des prévisions météorologiques, grâce à des technologies européennes de pointe», a expliqué François Auque, Directeur général de Space Systems. « Les satellites MetOp actuels fournissent d’ores et déjà l’essentiel des mesures pour les prévisions météorologiques dans le monde, dont les retombées sociales et économiques représentent, chaque année, plusieurs milliards d’euros pour les citoyens européens ».

Programme coopératif entre l’ESA et l’Organisation européenne pour l’exploitation de satellites météorologiques EUMETSAT, MetOp-SG assurera la continuité des données météorologiques, et va même les optimiser en offrant une meilleure résolution spectrale et spatiale que celle actuellement fournie par la première génération de satellites MetOp, également fabriqués par Airbus Defence and Space. Une série complète d’observations sera réalisée à l’aide d’une dizaine d’instruments couvrant les bandes spectrales de l’ultraviolet, du visible, de l’infrarouge et de l’hyperfréquence.

Comme pour la première génération, les produits de mission permettront une assimilation des données dans les modèles de prévisions météorologiques numériques (PMN). Ils livreront des informations cruciales sur les températures atmosphériques et les profils océaniques, la détection et l’analyse des nuages, la température et les vents à la surface des océans, ainsi que les gaz à l’état de traces et la qualité de l’air. La somme des instruments observant un champ spectral plus étendu permettra en outre de recueillir de nouvelles observations de mission environnementales.

Le segment spatial de MetOp-SG consiste en deux séries de satellites, comprenant jusqu’à trois satellites de type « A » (équipés notamment d’instruments optiques) et jusqu’à trois satellites de type « B » (équipés notamment d’instruments hyperfréquences). Les deux familles de satellites seront basées sur les plates-formes hautes performances Astrobus. Les satellites « A » seront développés et fabriqués sous la maîtrise d’œuvre industrielle d’Airbus Defence and Space à Toulouse (France), tandis que les satellites « B » seront conçus et réalisés par le site de Friedrichshafen (Allemagne). Airbus Defence and Space dirigera un consortium industriel international qui fournira plus de 150 équipements et services différents au profit des plates-formes et des instruments des satellites.

Les satellites seront lancés indépendamment, avec une masse au lancement d’environ 4 tonnes. Ils seront placés sur une orbite polaire héliosynchrone, à 834 km de la Terre, comme les satellites MetOp de première génération. La durée de vie nominale en service de chaque satellite est établie à 7 ans et demi.

Le lancement du premier satellite de type « A » en 2021, suivi du premier satellite de type « B » en 2022, marquera le déploiement du nouveau système polaire d’EUMETSAT. Les trois satellites de chaque type « A » et « B » garantiront au système une durée de vie nominale opérationnelle allant jusqu’à 21 ans (avec un tuilage de six mois entre chaque satellite d’une même série).

 

A propos d’Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space est une division du groupe Airbus, née du regroupement des activités de Cassidian, Airbus Defence and Space et Airbus Military. Cette nouvelle division est le numéro un européen de l’industrie spatiale et de la défense, le numéro deux mondial de l’industrie spatiale et fait partie des dix premières entreprises mondiales du secteur de la défense. Elle réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 14 milliards d’euros avec un effectif de quelque 40 000 employés.

Contacts presse:

Gregory Gavroy        
+ 33 1 77 51 80 32                 
gregory.gavroy@astrium.eads.net

Astrid Emerit              
+ 33 6 86 65 45 02                 
astrid.emerit@astrium.eads.net

MetOpSatelliteAirbus Defence and SpaceESA