Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space deux fois maître d’œuvre pour le lancement de l’ATV-3 « Edoardo Amaldi »

• L’ATV-3, le troisième vaisseau-cargo européen fabriqué par Airbus Defence and Space, est en préparation en vue de son lancement vers l’ISS prévu le 23 mars prochain

• Airbus Defence and Space également maître d’œuvre du lanceur Ariane 5 ES

• Des brosses à dents aux expérimentations scientifiques, l’ATV-3 emportera 6,6 tonnes de fournitures destinées à l’ISS

12 mars 2012 - Airbus Defence and Space, numéro un européen de l’industrie spatiale, achève les préparatifs de la mission du troisième véhicule de transfert automatique européen (ATV-3). Le 23 mars 2012, ce véhicule de ravitaillement non habité, baptisé du nom du physicien italien Edoardo Amaldi, doit être lancé par une Ariane 5 ES depuis le port spatial européen de Kourou, en Guyane. Il rejoindra la Station spatiale internationale (ISS) à laquelle il restera arrimé pendant cinq mois. Airbus Defence and Space est maître d’œuvre industriel à la fois de l’ATV et du lanceur européen Ariane 5.

Il s’agit de la troisième mission de ravitaillement de l’ISS par ce vaisseau-cargo. Aujourd’hui, l’ATV peut être considéré comme étant le  « meilleur robot spatial » : ses technologies innovantes lui permettent notamment de s’arrimer automatiquement à la Station spatiale internationale à une vitesse de 28 000 km/h.

« Edoardo Amaldi » attend maintenant d’être transféré sur son pas de tir, après une campagne d’essais complète qui a duré plusieurs semaines. Des tests ont été menés sur le contrôle de l’interface entre le lanceur et l’ATV, sur la qualité de l’air dans le module de fret (ICC), ou sur la pression et l’étanchéité. Le module de fret de l’ATV-3 a été chargé d’objets du quotidien (vivres, vêtements, articles de toilette, produits de consommation, matériel médical…), de pièces de rechange et de nouvelles expériences scientifiques. Cette « cargaison sèche » représente une masse totale de 2,2 tonnes, dont environ 1,6 tonne pour la « cargaison nominale », qui est chargée à bord du véhicule quelques mois avant le lancement. Les 600 kg restants, appelés « cargaison de dernière minute », sont ajoutés au module de fret trois semaines avant le lancement. Il s’agit de denrées périssables et d’expérimentations qui ne peuvent être stockées que sur une durée limitée.

Les différents réservoirs de l’ATV contiennent plus de quatre tonnes d’ergols et de gaz destinés à la Station spatiale internationale (plus de six tonnes si l’on inclut le carburant dont l’ATV a besoin pour son trajet). Le carburant est destiné notamment aux opérations de contrôle d’attitude, aux manœuvres et au ravitaillement de l’ISS. « Edoardo Amaldi » transportera également 285 kg d’eau potable et 100 kg d’oxygène. D’une masse au lancement d’environ 20 tonnes, l’ATV-3 est l’une des charges utiles les plus lourdes jamais placées en orbite par le lanceur Ariane.

Les 2,2 tonnes de fret sont composées de 1062 articles, répartis dans 153 sacs pour permettre aux astronautes de décharger l’ATV progressivement, en fonction de leurs besoins. Un nouveau ventilateur destiné au laboratoire européen Columbus se trouve parmi les articles transportés par ce troisième véhicule de transfert automatique. Airbus Defence and Space est responsable du remplacement régulier de cet élément du laboratoire, au titre du Contrat d’exploitation des composantes européennes de l’ISS signé avec l’Agence spatiale européenne (ESA).

L’ATV « Edoardo Amaldi » emportera également une série de nouvelles expériences scientifiques. Par exemple, le module de fret comprendra un dispositif expérimental de biologie humaine destiné à étudier les processus de gestion de l’énergie de l’organisme en conditions de microgravité. Cette expérience livrera des informations fondamentales qui pourront être appliquées aux futures missions à long terme en état d’apesanteur. De plus, la plate-forme Biolab, intégrée au laboratoire de recherche Columbus, sera équipée d’un module qui livrera précisément des réserves d’air aux expériences conduites dans le laboratoire.

La charge utile de l’ATV-3 comportera également des brosses à dent plus ou moins dures et des dentifrices aux parfums variés, pour permettre aux astronautes de se sentir davantage chez eux à bord de l’ISS ! L’un des sacs de la cargaison contiendra même des boîtes de LEGO® Technic, une expérience de la NASA destinée à des cours spécialement donnés sur Terre aux écoliers.

Airbus Defence and Space, numéro un européen de l’industrie spatiale, est maître d’œuvre industriel de l’ATV pour le compte de l’ESA. A ce titre, Airbus Defence and Space est en charge du développement et de la fabrication de l’ATV : aux termes du Contrat d’exploitation, Airbus Defence and Space assure en effet la production des ATV, ainsi que les préparatifs et le support des missions. Ce contrat régit également les modalités du fonctionnement et des opérations de ravitaillement des modules européens de l’ISS. Après le succès de la phase de développement de l’ATV « Jules Verne », l’ESA a confié à Airbus Defence and Space la production de quatre autres exemplaires de l’ATV. « Edoardo Amaldi » est le troisième véhicule de ravitaillement acheminé vers l’ISS.

La phase de production des ATV se déroule actuellement selon le calendrier établi : l’ATV « Edoardo Amaldi » est en préparation en vue de son lancement, l’ATV-4 « Albert Einstein » - dont le lancement est prévu début 2013 - passe actuellement ses premiers tests de navigabilité et de fonctionnalité à Brême, tandis que l’ATV-5 « Georges Lemaître » en est déjà à sa phase d’intégration.

Airbus Defence and Space est également maître d’œuvre d’Ariane 5, le lanceur lourd européen conçu et fabriqué pour les missions les plus variées et dont la fiabilité n’est plus à démontrer. Dans sa version spécifique ES, le lanceur injectera l’ATV en orbite circulaire à une altitude de 260 km et une vitesse de 7600 m/s. Avec une masse au lancement de plus de 20 tonnes, la charge utile constitue également l’une des meilleures performances du programme Ariane 5, leader sur le marché. Il s’agira du 61ème vol d’Ariane 5.

Le lanceur empruntera une trajectoire définie en direction nord-est au-dessus de l’océan Atlantique, larguera ses deux étages d’accélération à poudre (EAP), sa coiffe, puis son étage principal cryotechnique (EPC). Ariane 5 survolera la France, le Luxembourg, l’Allemagne, la Pologne, puis l’Ukraine et la Russie. Environ une heure plus tard, l’ATV « Edoardo Amaldi » se détachera de l’étage supérieur (EPS) du lanceur, qui entrera en toute sécurité dans sa phase de passivation et retombera dans l’océan Pacifique, tandis que l’ATV poursuivra son trajet autonome jusqu’à l’ISS.

Le lanceur Ariane 5 est développé, produit et adapté aux spécificités de chaque mission par Airbus Defence and Space, son maître d’œuvre industriel. Airbus Defence and Space, à la tête d’une chaîne logistique européenne hautement qualifiée, réalise les équipements et les étages, ainsi que leur intégration en Guyane. L’étage principal cryotechnique EPC et son moteur Vulcain 2, les EAP et l’EPS et son moteur Aestus sont les principales composantes du lanceur.

 

A propos d’Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space est la première entreprise européenne de technologies spatiales et la troisième mondiale. En 2011, Airbus Defence and Space a réalisé un chiffre d’affaires de près de 5 milliards d’euros avec 18 000 employés, principalement en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne et aux Pays-Bas.

Airbus Defence and Space est la seule entreprise européenne qui couvre toute la gamme des systèmes et services spatiaux civils et militaires.

Ses trois principaux domaines d'activités sont Airbus Defence and Space pour les lanceurs et les infrastructures orbitales, Airbus Defence and Space pour les satellites et les segments sol, et Airbus Defence and Space pour les solutions intégrées dans le monde entier, allant des satcoms et réseaux fixes et mobiles, commerciaux ou sécurisés, aux équipements et systèmes de transmission par satellite hautement sécurisés, et aux services de géo-information sur mesure.

Airbus Defence and Space est une filiale à 100 % du Groupe AIRBUS Group, leader mondial de l'aéronautique, de l'espace, de la défense et des services associés. En 2011, le Groupe - qui comprend Airbus, Airbus Defence and Space, Cassidian et Eurocopter - a dégagé un chiffre d'affaires de 49,1 milliards d'euros, avec un effectif de près de
133 000 personnes.

 

Contacts presse :

Gregory Gavroy (Airbus Defence and Space FR)               Tél. : +33 (0) 1 77 75 80 32

Jeremy Close (Airbus Defence and Space UK)                 Tél. : +44 (0)1 438 77 3872

Ralph Heinrich (Airbus Defence and Space ALL)               Tél. : +49 (0) 89 607 33971

Francisco Lechón (Airbus Defence and Space ESP)           Tél. : +34 91 586 37 41

 

www.space-airbusds.com

ISSATV