Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space équipera les sous-marins Barracuda de technologies spatiales

Airbus Defence and Space s’est récemment vu notifier par DCNS le contrat de développement et de fourniture de traitement de l’air à bord des sous-marins nucléaires d’attaques français Barracuda …

Friedrichshafen, le 2 avril 2008 - Airbus Defence and Space s’est récemment vu notifier par DCNS le contrat de développement et de fourniture de traitement de l’air à bord des sous-marins nucléaires d’attaques français Barracuda.

Airbus Defence and Space, leader européen de l’industrie spatiale, appliquera à bord des sous-marins de la Marine française une technologie spatiale récemment développée pour conditionner l’air de la Station spatiale internationale (ISS). Airbus Defence and Space a mis au point un processus régénérateur permettant de lier le dioxyde de carbone exhalé du système respiratoire humain. Ce sous-produit métabolique peut être toxique à haute dose et doit donc être éliminé de l’air contenu dans les espaces confinés comme celui de l’ISS, mais aussi des sous-marins.

« C’est la première fois qu’Airbus Defence and Space adapte sa technologie pour les vols habités à des sous-marins français. C’est un très grand succès », s’est félicité Alain Charmeau, Président d’ Airbus Defence and Space. Au total, les six bâtiments de la classe Barracuda seront équipés de ce système. Le premier d’entre eux sera opérationnel en 2017.

L’un des critères de sélection de la solution d’Airbus Defence and Space concerne l’excellente qualité de l’air obtenue grâce à un dispositif compact peu énergivore - des caractéristiques essentielles dans le domaine des sous-marins.

Le centre d’ Airbus Defence and Space en Allemagne, Friedrichshafen, est le centre d’excellence européen pour les systèmes d’énergie et de support vie. C’est notamment lui qui a développé le système du module européen Columbus, dont l’arrimage à l’ISS est intervenu le 10 février dernier. « Outre leur installation à bord de sous-marins, stations orbitales, bases lunaires ou martiennes, ces dispositifs en circuit fermé pourraient parfaitement se voir offrir d’autres débouchés à l’avenir, en particulier à bord de véhicules terrestres ou d’aéronefs, ne serait-ce que pour contribuer à la protection de l’environnement », a déclaré Willigert Raatschen, chef du service Systèmes d’énergie et de support vie d’ Airbus Defence and Space.

Airbus Defence and Space est une filiale d’AIRBUS Group dédiée aux systèmes et services spatiaux civils et militaires. En 2007, Airbus Defence and Space a réalisé un chiffre d’affaires de 3,5 milliards d’euros avec 12 000 employés en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne et aux Pays-Bas. Ses trois principaux domaines d’activité s’articulent autour d’ Airbus Defence and Space pour les lanceurs et les infrastructures orbitales, Airbus Defence and Space pour les satellites et les systèmes sol, et de sa filiale à 100 % Airbus Defence and Space pour le développement et la fourniture des services satellitaires.

AIRBUS Group est un leader mondial de l’aérospatiale, de la défense et des services associés. En 2007, AIRBUS Group a enregistré un chiffre d’affaires de 39,1 milliards d’euros avec un effectif de plus de 116 000 personnes.

 

Contacts Presse :

Matthieu Duvelleroy (Airbus Defence and Space FR) Tél. : +33 (0)1 77 75 80 32

Technologie