Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space : les trois satellites Swarm sont aptes au vol

• Airbus Defence and Space est le maître d’œuvre de la mission Swarm d’étude du champ magnétique terrestre
• Swarm permettra de « voyager au centre de la Terre » depuis l’Espace
• Les trois satellites de l’ESA devraient être lancés depuis le cosmodrome de Plesetsk en juillet 2012

17 février 2012 - Les trois satellites de la constellation Swarm, fabriqués par Airbus Defence and Space, viennent de conclure une campagne d’essais destinée à démontrer leur aptitude au vol spatial. L’objectif de la mission Swarm consiste à analyser, avec un degré de précision sans précédent, le champ géomagnétique de la Terre et son évolution dans le temps. Les résultats contribueront à améliorer notre compréhension de l'intérieur de la Terre et de son climat. Les trois satellites devraient être lancés depuis le cosmodrome russe de Plesetsk en juillet 2012.

Sélectionné par l’Agence spatiale européenne (ESA) pour assurer la maîtrise d’œuvre de la mission Swarm, Airbus Defence and Space, numéro un européen de l’industrie spatiale, procède actuellement aux dernières vérifications fonctionnelles dans les installations de tests de son fournisseur IABG, près de Munich, en Allemagne. La campagne de lancement devrait débuter en mai, avec l’acheminement des trois satellites en Russie. Les trois satellites seront lancés simultanément depuis le cosmodrome de Plesetsk (à environ 800 km au nord-est de Moscou) à bord du même lanceur Rockot.

La communauté scientifique attend de Swarm l’étude du champ géomagnétique la plus précise à ce jour, en enregistrant ses moindres variations. Swarm est la version spatiale du célèbre roman de Jules Verne « Voyage au centre de la Terre ». Plus besoin de creuser des tunnels ou de forer le sol, Swarm étudiera la structure et les processus internes de notre planète depuis l’Espace grâce à la technologie de la « télédétection spatiale ». Les scientifiques pourront tirer des conclusions sur les processus dynamiques qui sont à l’œuvre sous nos pieds en étudiant les variations des champs gravitationnel et magnétique de la Terre.

Des lectures extrêmement précises, en haute résolution, de la force, de l’orientation et des fluctuations du champ géomagnétique, complétées par la navigation de précision et la mesures de la vélocité et de l’intensité du champ électrique, fourniront les données qui permettront de distinguer les différentes sources du champ géomagnétique et de les expliquer sous forme de modèles. L’observation spatiale de ces phénomènes constitue une occasion unique d’en apprendre davantage sur la composition de notre planète et les processus en présence.

Cette mission permettra à la communauté scientifique d'analyser l'influence du Soleil sur la Terre et de mieux connaître le champ géomagnétique, avec à la clé des retombées pratiques comme l’amélioration de la précision de la navigation pour le trafic maritime et aérien, la découverte de nouvelles ressources naturelles sous la surface de la Terre, une meilleure compréhension de l’incidence du Soleil sur les cycles météorologiques de la Terre et la diffusion en temps voulu d’alertes sur les rayonnements nocifs.

Les trois satellites seront placés en orbite polaire à 490 km d’altitude et, quatre ans après leur lancement, deux satellites seront ramenés sur une orbite plus basse et graviteront en tandem à 300 km d’altitude. La course du troisième satellite, sur l’orbite la plus haute, sera alors modifiée pour croiser la trajectoire des deux autres à 90°.

Airbus Defence and Space - Une expérience unique en matière de fabrication de satellites de recherche sur le champ magnétique

Dès les années 1970, Airbus Defence and Space a commencé à développer ISSE-B, le premier satellite dédié à la recherche sur le champ magnétique dans l’Espace. Ce travail s’est poursuivi avec le développement de la constellation des quatre satellites Cluster, opérationnelle depuis 2000. Dans le domaine des satellites en orbite terrestre basse, le satellite allemand Champ, qui a collecté des données entre 2000 et 2010, a été développé autour d’une conception Airbus Defence and Space. La constellation Swarm représente aujourd’hui la prochaine étape logique du parcours. En termes de technologie, Swarm est le successeur direct de Champ mais aussi de Cryosat, une mission conduite sous la responsabilité d’Airbus Defence and Space et destinée à la cartographie des calottes polaires. Qu’il s’agisse de la conception globale du système, des sous-systèmes individuels ou de la campagne d’essais, les équipes d’Airbus Defence and Space s’appuient sur la riche expérience acquise à l’occasion de ces précédents projets.

Airbus Defence and Space et le programme d’observation de la Terre « Living Planet » de l’ESA

La constellation Swarm s’inscrit dans le cadre du programme de recherche « Living Planet » de l’ESA. Sa mission consiste à étudier le champ magnétique de la Terre. En qualité de maître d’œuvre industriel, Airbus Defence and Space est responsable du développement et de la fabrication des satellites Swarm. Pour le compte de l’ESA, Airbus Defence and Space participe activement au développement d’autres satellites destinés aux missions d’exploration de la Terre. Ainsi, Airbus Defence and Space est le maître d’œuvre du satellite d’observation de la Terre EarthCARE, actuellement en fabrication, du satellite d’étude des vents ADM-Aeolus et de son instrument Aladin. Airbus Defence and Space a également fabriqué le satellite Cryosat-2 d’étude des calottes polaires, lancé le 8 avril 2010. L’entreprise a par ailleurs fourni la plate-forme de la mission GOCE, qui mesure avec succès le champ gravitationnel de notre planète depuis le 17 mars 2009. Enfin, Airbus Defence and Space a développé et fabriqué la charge utile Miras de la mission SMOS pour l’étude de l’humidité des sols et de la salinité des océans, qui a débuté le 2 novembre 2009.

 

A propos d’Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space est la première entreprise européenne de technologies spatiales et la troisième mondiale. C’est la filiale à 100% d’AIRBUS Group dédiée aux systèmes et services spatiaux civils et militaires. En 2010, Airbus Defence and Space a réalisé un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros. L’entreprise compte plus de 15 000 employés à travers le monde, essentiellement en France, Allemagne, Royaume-Uni, Espagne et Pays-Bas.

Ses trois principaux domaines d’activité s’articulent autour d’Airbus Defence and Space pour les lanceurs et les infrastructures orbitales, d’Airbus Defence and Space pour les satellites et les systèmes sol, et d’Airbus Defence and Space pour des solutions intégrées pour les satcoms et réseaux commerciaux sécurisés, des équipements de communication par satellite de haute sécurité, des produits et services sur mesure de navigation et de géo-information pour le monde entier.

AIRBUS Group est un leader mondial de l'aéronautique, de l'espace, de la défense et des services associés. En 2010, le Groupe – qui comprend Airbus, Airbus Defence and Space, Cassidian et Eurocopter – a dégagé un chiffre d'affaires de 45,8 milliards d'euros, avec un effectif de près de 122 000 personnes.

 

Contacts presse :

Gregory Gavroy (Airbus Defence and Space FR)                                        Tél. : +33 (0) 1 77 75 80 32

Jeremy Close (Airbus Defence and Space UK)                                           Tél. : +44 (0)1 438 77 3872

Mathias Pikelj (Airbus Defence and Space D)                                              Tél. : + 49 (0) 7545 8 9123

Francisco Lechón (Airbus Defence and Space ESP)                                   Tél. : +34 91 586 37 41

 

www.space-airbusds.com

 

Download


Download Download Download

Copyright: Airbus Defence and Space

Observation de la TerreSwarm