Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space permet la croissance des protéines à bord de l’ISS

Friedrichshafen, le 27 Mars 2009 - Après la réussite du lancement du satellite d’observation de la Terre GOCE la semaine dernière, les ingénieurs d’Airbus Defence and Space peuvent aujourd’hui ajouter un succès de plus à leur palmarès.

C’est à bord du laboratoire spatial Columbus de la Station spatiale internationale (ISS) que les membres d’équipage de la navette spatiale Discovery ont installé et mis en service l’instrument d’expérimentation PCDF (Protein Crystallisation Diagnostics Facility). Un succès qui permettra aux scientifiques d’étudier la croissance des protéines en condition d’apesanteur.

  • Les astronautes entament l’exploitation de l’instrument ’expérimentation PCDF fabriqué par Airbus Defence and Space 
  • La communauté scientifique espère recueillir des informations nécessaires au développement de nouveaux médicaments 

Développé et fabriqué au sein du Centre « Payload & Life Support » d’Airbus Defence and Space à Friedrichshafen, pour le compte de l’Agence spatiale européenne (ESA), le PCDF devrait permettre l’étude de la nucléation et de la cristallisation des molécules des protéines à partir d’un éventail de solutions, grâce à ses instruments spéciaux de diagnostic (microscope et interféromètre). Les équipes d’Airbus Defence and Space du site aquitain de Saint-Médard-en-Jalles se sont chargées de la conception, production et intégration des quatre sous-systèmes du PCDF, dont l’enceinte thermostatée qui accueille les réacteurs de cristallisation et leurs dispositifs de régulation thermique.

Les conditions d’apesanteur régnant à bord de l’ISS contribuent à éviter le phénomène de sédimentation négative rencontrée sur les expériences au sol et favorisent la formation harmonieuse des cristaux. Une connaissance précise du processus de nucléation est cruciale pour cultiver des cristaux suffisamment gros et homogènes susceptibles de renseigner sur les molécules des protéines via la diffraction aux rayons X. Ces informations pourraient à leur tour jouer un rôle prépondérant, notamment dans l’industrie pharmaceutique avec le développement de nouveaux médicaments.

Après le lancement de la navette spatiale américaine Discovery depuis Cape Canaveral en Floride, à l’aube du 16 mars, l’équipe Airbus Defence and Space responsable du développement du PCDF guettait fébrilement le moment où les astronautes réceptionneraient l’équipement à bord du laboratoire européen Columbus. Vendredi dernier, le 20 mars, le PCDF a ainsi été intégré à l’armoire EDR (European Drawer Rack) pour entamer son exploitation scientifique, et fonctionne aujourd’hui parfaitement. « Tous les sous-systèmes se comportent de manière nominale », se félicite Robert Bosch, Responsable du projet.

La transmission des images vidéo du PCDF sur Terre permet aux scientifiques de rester constamment informés de l’état d’avancement de l’expérience en cours. Grâce à des télécommandes au sol, l’équipement offre également la possibilité d’intervenir sur les processus expérimentaux et de les influencer afin d’obtenir des résultats optimaux.

Les quatre expériences de l’équipement seront conduites d’ici fin juin 2009 avant d’être rapatriées sur Terre à bord d’une navette spatiale.

 

A propos d’Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space est une filiale d’AIRBUS Group dédiée aux systèmes et services spatiaux civils et militaires. En 2008, Airbus Defence and Space a réalisé un chiffre d’affaires de 4,3 milliards d’euros avec 13 000 employés en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne et aux Pays-Bas. Ses trois principaux domaines d’activité s’articulent autour des divisions Airbus Defence and Space pour les lanceurs et les infrastructures orbitales, Airbus Defence and Space pour les satellites et les systèmes sol, et de sa filiale à 100 % Airbus Defence and Space pour le développement et la fourniture des services satellitaires.

 AIRBUS Group est un leader mondial de l’aérospatial, de la défense et des services associés. En 2008, AIRBUS Group a enregistré un chiffre d’affaires de 43,3 milliards d’euros avec un effectif de plus de 118 000 personnes.

 

Contacts presse :

Jeremy Close (Airbus Defence and Space UK)                                       Tél. : +44 (0)1 438 77 3872

Matthieu Duvelleroy (Airbus Defence and Space FR)                             Tél. : +33 (0) 1 77 75 80 32

Mathias Pikelj (Airbus Defence and Space ALL)                                     Tél. : +49 (0) 7545 8 9123

Francisco Lechón (Airbus Defence and Space ESP)                               Tél. : +34 91 586 37 41

ISSStation spatiale internationaleColumbus