Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space remporte un contrat de satellite de 263 millions €

Airbus Defence and Space, leader européen de l’industrie spatiale, s’est vu notifier par l’Agence spatiale européenne (ESA) un contrat portant sur le développement et la fabrication du satellite d’observation de la Terre EarthCARE.

D’une valeur de 263 millions d’euros, cette transaction a été signée ce jour à l’occasion du Salon aérospatial international ILA de Berlin par Volker Liebig, Directeur des programmes Observation de la Terre de l’ESA, Evert Dudok, CEO d’Airbus Defence and Space, et Uwe Minne, Directeur de l’activité Science & Observation de la Terre d’Airbus Defence and Space à Friedrichshafen, en Allemagne, en présence de la chancelière allemande Angela Merkel, de Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA, et de Johann-Dietrich Wörner, Directeur de l’Agence aérospatiale allemande (DLR). ...

  • Signature de l’accord au Salon aérospatial international ILA de Berlin
  • EarthCARE est le sixième projet de mission d’exploration de la Terre du programme « Living Planet » de l’ESA
  • Le satellite environnemental surveillera les nuages, les aérosols et le rayonnement atmosphérique

Berlin, 27 mai 2008 - Airbus Defence and Space, leader européen de l’industrie spatiale, s’est vu notifier par l’Agence spatiale européenne (ESA) un contrat portant sur le développement et la fabrication du satellite d’observation de la Terre EarthCARE. D’une valeur de 263 millions d’euros, cette transaction a été signée ce jour à l’occasion du Salon aérospatial international ILA de Berlin par Volker Liebig, Directeur des programmes Observation de la Terre de l’ESA, Evert Dudok, CEO d’Airbus Defence and Space, et Uwe Minne, Directeur de l’activité Science & Observation de la Terre d’Airbus Defence and Space à Friedrichshafen, en Allemagne, en présence de la chancelière allemande Angela Merkel, de Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA, et de Johann-Dietrich Wörner, Directeur de l’Agence aérospatiale allemande (DLR).

EarthCARE (Earth Clouds, Aerosols and Radiation Explorer) étudiera les nuages, les microparticules présentes dans l’atmosphère, communément appelées aérosols, et leur influence sur le rayonnement atmosphérique. Entre autres choses, EarthCARE établira des profils verticaux des aérosols naturels et issus de l’activité humaine, relèvera le mode de répartition et de transport de l’eau et de la glace par les nuages, et étudiera les relations entre ces derniers et les précipitations, ainsi que leurs effets sur le rayonnement. Il sera ainsi possible d’obtenir des profils de réchauffement/refroidissement atmosphérique par les nuages à partir d’une combinaison des aérosols et « éléments nuageux » mesurés.

« Le rôle des aérosols dans la formation des nuages et l’interaction avec le rayonnement sont des phénomènes peu connus de la science, alors qu’ils sont cruciaux pour la modélisation climatique et météorologique. C’est là toute la raison d’être de la mission EarthCARE », a déclaré Volker Liebig, Directeur des programmes Observation de la Terre de l’ESA.

EarthCARE contribuera ainsi à mieux comprendre notre climat et à fournir de précieuses informations pour étayer les modèles numériques prévisionnels des climatologues et météorologues. La mise à poste de ce satellite d’environ 1,7 tonne est prévue au mois de septembre 2013. EarthCARE passera trois ans à effectuer des mesures depuis une orbite polaire (inclinée à 97°) située à près de 400 km d’altitude.

« En offrant une palette de produits innovants et prospectifs, Airbus Defence and Space aidera l’homme à mieux comprendre et respecter l’extrême fragilité de l’écosystème terrestre », a déclaré Evert Dudok, CEO d’Airbus Defence and Space, lors d’une conférence de presse à Berlin. « L’expérience et le savoir-faire acquis au travers de projets comme EarthCARE ou les récents contrats de fabrication des satellites de la famille Sentinel et du satellite météorologique en orbite polaire Metop, nous procurent une excellente base de départ pour envisager les missions futures, telles que la troisième génération des satellites Meteosat ».

Le site allemand d’ Airbus Defence and Space à Friedrichshafen sera responsable de la gestion industrielle d’EarthCARE et des activités d’intégration et de test. Le satellite sera doté de quatre instruments, deux passifs et deux actifs, qui livreront un ensemble de données inédites en une seule mission satellitaire. L’établissement toulousain d’ Airbus Defence and Space fournira l’instrument laser actif ATLID, tandis que la plate-forme (Airbus Defence and Space), l’imageur multispectral MSI (SSTL) et le radiomètre à large bande BBR (SEA) seront produits au Royaume-Uni. Le quatrième senseur est le radar de profilage des nuages CPR (Cloud Profiling Radar), qui sera fourni par l’Agence spatiale japonaise JAXA.

Airbus Defence and Space et les missions d’exploration de la Terre

EarthCARE représente la sixième mission d’exploration de la Terre lancée par l’ESA dans le cadre de son programme d’observation « Living Planet ». Elle sera mise en œuvre conjointement avec l’Agence spatiale japonaise (JAXA), tandis que sa maîtrise d’œuvre incombera à Airbus Defence and Space.

Airbus Defence and Space participe activement à d’autres programmes de satellites actuellement menés dans le cadre des missions d’exploration de la Terre de l’ESA. Le site Airbus Defence and Space de Friedrichshafen est maître d’œuvre du satellite d’étude des glaces Cryosat-2 et du triplet de la mission Swarm d’étude du champ magnétique terrestre. Cet établissement est également chargé de fournir la plate-forme de la mission Goce qui mesurera le champ gravitationnel de notre planète. De son côté, Airbus Defence and Space UK assure la maîtrise d’œuvre du satellite d’étude des vents ADM-Aeolus, pour lequel Airbus Defence and Space France développe l’instrument Aladin. Enfin, Airbus Defence and Space Espagne doit mettre au point et fabriquer la charge utile Miras destinée à la mission SMOS d’étude de l’humidité des surfaces continentales et de la salinité de la couche superficielle des océans.

Airbus Defence and Space est une filiale d’AIRBUS Group dédiée aux systèmes et services spatiaux civils et militaires. En 2007, Airbus Defence and Space a réalisé un chiffre d’affaires de 3,5 milliards d’euros avec 12 000 employés en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne et aux Pays-Bas. Ses trois principaux domaines d’activité s’articulent autour d’ Airbus Defence and Space pour les lanceurs et les infrastructures orbitales, Airbus Defence and Space pour les satellites et les systèmes sol, et de sa filiale à 100 % Airbus Defence and Space pour le développement et la fourniture des services satellitaires.

AIRBUS Group est un leader mondial de l’aérospatiale, de la défense et des services associés. En 2007, AIRBUS Group a enregistré un chiffre d’affaires de 39,1 milliards d’euros avec un effectif de plus de 116 000 personnes.

 

Contacts presse :

Matthieu Duvelleroy (Airbus Defence and Space FR) Tél. : +33 (0) 1 77 75 80 32

Jeremy Close (Airbus Defence and Space UK) Tél. : +44 (0)1 438 77 3872

Mathias Pikelj (Airbus Defence and Space ALL) Tél. : +49 (0) 162 29 49 666

Francisco Lechón (Airbus Defence and Space ESP) Tél. : +34 (0) 91 586 37 41

 

Caractéristiques techniques d’EarthCARE

Mission :   

Durée de vie utile en orbite     3 ans (extension optionnelle d’un an)
Orbite :     Polaire (97°), héliosynchrone DN
400 km d’altitude
Fréquence de revisite :     25 jours
Date de lancement prévue :     septembre 2013
        
Satellite :   

Type de satellite :     stabilisation 3 axes
Masse au lancement :     1,7 tonne
Générateur solaire :     Monovoilure de 5 panneaux, 17 m², 2500 W (en fin de vie),
cellules GaAs à triple jonction
Batterie :     Li-ion de 180 Ah

Instruments :   

ATLID (Atmospheric Lidar) :     Lidar atmosphérique de profilage vertical des aérosols et nuages fins
MSI (Multispectral Imager) :     Imageur multispectral pour les structures horizontales des nuages et des aérosols
BBR (Broadband Radiometer) :     Radiomètre à large bande d’analyse du rayonnement dans la haute atmosphère
CPR (Cloud Profiling Radar) :     Radar de profilage vertical de l’eau et de la glace dans les nuages

MétéorologieObservation de la TerreEarthCAREClimat