Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space : rendez-vous parfait de l’ATV « Johannes Kepler » dans l’espace

• « Johannes Kepler » construit par Airbus Defence and Space, s’est arrimé automatiquement à l’ISS après avoir parcouru plus de 4 millions de km dans l’espace en une semaine
• L’ATV-2 devient partie intégrante et habitable de l’ISS
• L’ATV est le robot spatial le plus intelligent au monde

Toulouse/Brême, le 24 février 2011 - A l’issue d’un vol de plus de 4 millions de kilomètres dans l’espace pendant près d’une semaine, « Johannes Kepler », le deuxième véhicule de transfert automatique (ATV) fabriqué par Airbus Defence and Space pour le compte de l’Agence spatiale européenne (ESA), a exécuté une manœuvre parfaite pour s’arrimer automatiquement à la Station spatiale internationale (ISS). L’ATV s’est arrimé avec succès à l’ISS à 16h59 (CET) et en devient ainsi une partie intégrante et habitable. Il va désormais accomplir sa mission de ravitaillement et de rehaussement de l’orbite de l’ISS.

« C’est un grand jour pour Airbus Defence and Space, maître d’œuvre de l’ATV. Grâce à sa capacité d’arrimage automatique à l’ISS à une vitesse de 28 000 km/h, l’ATV incarne le robot spatial le plus intelligent au monde.», a déclaré Michael Menking, Directeur Orbital Systems & Space Exploration chez Airbus Defence and Space. « Ce véhicule spatial ultrasophistiqué est capable d’être à la fois un étage supérieur, un satellite et un module habité de la Station spatiale. Il constitue une excellente base pour de futures missions d’innovation robotiques et d’exploration habitées ».

L’ATV-2 « Johannes Kepler » apporte plus de 7 tonnes de fret net à bord de l’ISS, dont 850 kg de carburant, 100 kg d’oxygène et plus de 1,6 tonne de réserves et de provisions. Il amène des vêtements pour les astronautes, l’expérience scientifique Geoflow II réalisée par Airbus Defence and Space pour l’ESA, ainsi que divers équipements nécessaires aux réparations et à l’exploitation générale de l’ISS. L’ATV transporte également 4,5 tonnes d’ergols prévus pour les manœuvres de « reboost » visant à rehausser l’orbite de l’ISS à environ 400 km d’altitude.

« L’ATV représente une preuve tangible des systèmes spatiaux ultrasophistiqués qu’Airbus Defence and Space, en tant qu’entreprise européenne, est en mesure de fournir. Nos équipes en Allemagne et en France ont travaillé en parfaite harmonie, avec le soutien de fournisseurs exceptionnels sur tout le continent. Nous sommes très fiers que la procédure d’arrimage entièrement automatique - point d’orgue de la mission - se soit déroulée sans le moindre incident. Nous tenons sincèrement à remercier les gouvernements européens, l’ESA et les agences nationales pour leur soutien et leur confiance à l’égard des équipes d’Airbus Defence and Space. », a ajouté Alain Charmeau, CEO d’Airbus Defence and Space, au sujet de la réussite de la manœuvre d’arrimage.

Au terme de sa mission de trois mois et demi, Johannes Kepler sera rempli de déchets, désarrimé de la station, désorbité et désintégré dans les couches denses de l’atmosphère terrestre.

 

L’arrimage à l’ISS

Compte tenu de l’extraordinaire précision du premier ATV « Jules Verne », lancé et arrimé en 2008, l’ATV-2 « Johannes Kepler » a été dispensé de tests de démonstration. Il a ainsi réalisé une phase de vol libre plus courte avant de s’approcher de l’ISS, ce qui lui a permis d’atteindre la station en seulement une semaine.

« Johannes Kepler » s’est arrimé au module de service russe « Zvezda ». La sécurité de l’équipage et de la station est particulièrement importante lors de la procédure d’arrimage automatique. Durant le vol, les systèmes bord de l’ATV sont surveillés en permanence par les centres de contrôle de l’ATV. Mis au point par Airbus Defence and Space, le système de sécurité de l’ATV, autonome et intelligent, garantit qu’en cas d’anomalie, même mineure, le véhicule spatial retourne automatiquement vers une position sûre et stationne à une distance raisonnable de l’ISS. Après vérification du système, une nouvelle approche peut alors être tentée.

La phase d’arrimage a débuté à une trentaine de kilomètres de l’ISS. A 250 m, le système a basculé en mode guidage, navigation et contrôle (GNC) régi par des capteurs optiques. Outre la liaison radio établie avec l’ATV, les astronautes à bord de l’ISS ont pu directement surveiller la manœuvre d’arrimage par le biais d’une caméra vidéo. Après avoir obtenu l’autorisation du centre de contrôle, l’ATV a poursuivi son approche à 12 m et couvert les derniers mètres jusqu’au port d’arrimage de l’ISS à une vitesse maximum relative de seulement 10 cm/sec.

Le mât d’arrimage de l’ATV, d’un diamètre de 15 cm, doit être capturé par le port d’arrimage du module russe Zvezda, large de 90 cm.

L’ATV2 s’est aligné sur l’axe longitudinal de l’ISS. Toutes les connexions électriques, mécaniques et fluides entre l’ISS et le véhicule spatial se sont établies automatiquement. Une trappe d’accès d’environ un mètre de diamètre a connecté l’Integrated Cargo Carrier (ICC) au module de service russe, et le véhicule spatial européen est devenu partie intégrante de l’ISS.

Cliquez sur le lien suivant pour télécharger la séquence : http://www.space-airbusds.com/fr/medienbibliothek/atv-2-johannes-kepler-videos.html 

Cliquez ici pour accéder au dossier spécial contenant des articles de fond, interviews et vidéos sur l’ATV Johannes Kepler : http://www.space-airbusds.com/fr/dossiers/atv-2-johannes-kepler.html

 

A propos d’Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space est une filiale d’AIRBUS Group dédiée aux systèmes et services spatiaux civils et militaires. En 2009, Airbus Defence and Space a réalisé un chiffre d’affaires de 4,8 milliards d’euros avec plus de 15 000 employés en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne et aux Pays-Bas. Ses trois principaux domaines d’activité s’articulent autour des divisions Airbus Defence and Space pour les lanceurs et les infrastructures orbitales, Airbus Defence and Space pour les satellites et les systèmes sol, et Airbus Defence and Space pour des solutions intégrées à forte valeur ajoutée pour les satcoms et réseaux commerciaux sécurisés, des équipements de communication par satellite de haute sécurité, des produits et services sur mesure de navigation et de géo-information pour le monde entier.

AIRBUS Group est un leader mondial de l’aéronautique, de l’espace, de la défense et des services associés. En 2009, le Groupe - comprenant Airbus, Airbus Defence and Space, Cassidian et Eurocopter - a dégagé un chiffre d’affaires de 42,8 milliards d’euros et employé plus de 119 000 personnes.

 

Contacts presse :

Matthieu Duvelleroy (Airbus Defence and Space FR)                                                   Tél. : +33 (0) 1 77 75 80 32

Daniel Mosely (Airbus Defence and Space GB)                                                            Tél. : +44 (0) 1438 778180

Ralph Heinrich (Airbus Defence and Space ALL)                                                         Tel. : +49 (0) 89 607 33971

Francisco Lechón (Airbus Defence and Space ESP)                                                  Tél. : +34 91 586 37 41

 

www.space-airbusds.com

ATV