Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space sélectionné par le CNES pour réaliser MERLIN, le premier satellite franco-allemand pour l’Environnement

- MERLIN va mesurer les concentrations de méthane dans l’atmosphère pour mieux comprendre le réchauffement climatique
- Basé sur le projet Myriade Evolutions du CNES, MERLIN bénéficiera aussi du développement d’AstroBus-S, la nouvelle plate-forme d’Airbus Defence and Space pour les petits satellites d’observation

Airbus Defence and Space, numéro deux mondial de l’industrie spatiale, vient de signer avec le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) le contrat de réalisation de la plate-forme et de l’intégration de MERLIN (MEthane Remote sensing LIdar missioN). Ce satellite étudiera, dès 2020, la concentration du méthane (CH4), l’un des principaux gaz à effet de serre, dans l’atmosphère terrestre. MERLIN est le premier programme satellitaire conduit conjointement par les agences spatiales française (CNES) et allemande (DLR).

« Nous sommes ravis de pouvoir mettre en œuvre le premier programme satellitaire d’observation de la Terre franco-allemand, que nous allons fabriquer de part et d’autre du Rhin », a déclaré François Auque, Directeur général de Space Systems. « Grâce à ce contrat, notre nouvelle plate-forme AstroBus-S reçoit sa deuxième commande, après le programme Perusat-1, confirmant notre compétitivité au niveau mondial dans la gamme des petits satellites d’observation de la Terre ».

MERLIN est l’un des programmes satellitaires européens d’étude des gaz à effet de serre et du phénomène de réchauffement climatique. Grâce à son instrument LIDAR (LIght Detection And Ranging), MERLIN pourra « sonder » l’atmosphère pour en déterminer les différentes concentrations en méthane, l’un des principaux éléments contribuant à l’effet de serre avec le dioxyde de carbone (CO2).

Airbus Defence and Space a également été choisi par le DLR, l’agence spatiale allemande, comme maître d’œuvre des premières phases du développement de la charge utile de MERLIN (phases 0-B). L’instrument LIDAR qui la compose utilise un rayonnement laser sur deux longueurs d’ondes différentes et mesure leur réflexion sur la surface de la Terre ou sur les nuages. L’une des deux longueurs d’ondes étant absorbée par le méthane alors que la seconde ne l’est pas, la mesure de la différence permet de déterminer la concentration de méthane dans l’atmosphère. L’instrument LIDAR qui équipe MERLIN est équipé de sa propre source lumineuse : il n’a donc pas besoin de la lumière du Soleil pour remplir sa mission et peut opérer ainsi en continu depuis son orbite de travail.

MERLIN constitue la première utilisation institutionnelle de la plate-forme Astrobus-S, développée par Airbus Defence and Space en partenariat avec le CNES, dans le cadre du Plan d’Investissement d’Avenir (projet Myriade Evolutions). AstroBus-S constituera la base de l’offre d’Airbus Defence and Space sur les satellites d’observation de la Terre de la classe 400kg, pour des missions d’imagerie, de climatologie et de sciences. AstroBus-S complète l’actuelle gamme AstroBus, qui constitue la base des succès commerciaux à l’export depuis plus de 15 ans (Chili, Emirats arabes unis, Kazhakstan Pérou…) et le fer de lance technologique des missions institutionnelles les plus emblématiques (MetOp-SG, Spot…).

Le programme MERLIN est placé sous la maîtrise d’ouvrage du CNES et du DLR. Airbus Defence and Space en France (Toulouse) sera responsable, pour le compte du CNES, du satellite, de sa plateforme et de son intégration avec l’instrument LIDAR, qui sera quant à lui conçu et fabriqué par les équipes Airbus Defence and Space en Allemagne (Friedrichshafen, Ottobrunn) pour le compte du DLR.

 

A propos d’Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space est une division du groupe Airbus, née du regroupement des activités de Cassidian, Astrium et Airbus Military. Cette nouvelle division est le numéro un européen de l’industrie spatiale et de la défense, le numéro deux mondial de l’industrie spatiale et fait partie des dix premières entreprises mondiales du secteur de la défense. Elle réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 13 milliards d’euros avec un effectif de plus de 38 000 employés.

Contacts presse:

Gregory Gavroy        
+ 33 1 39 06 89 42               
gregory.gavroy@airbus.com

Astrid Emerit             
+ 33 1 39 06 89 43                
astrid.emerit@airbus.com

MERLIN satelliteEarth observation satelliteCNESAirbus Defence and Space