Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space : succès pour Rosetta !

- L’atterrisseur Philae s’est posé sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko qui évolue à une vitesse de 66 300 km/h
- Airbus Defence and Space assure, depuis 1995, la maîtrise d’œuvre de Rosetta pour le compte de l’Agence Spatiale Européenne (ESA)

Aujourd’hui, à 17h03 (CET), le Centre européen d’opérations spatiales de Darmstadt a annoncé le succès de l’atterrissage de Philae. Sept heures plus tôt environ, l’atterrisseur Philae s’était séparé de la sonde Rosetta – développée et construite par Airbus Defence and Space, numéro deux mondial des technologies spatiales et maître d’œuvre pour le compte de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) – pour entamer sa lente descente vers la surface de la comète. Airbus Defence and Space a également contribué à Philae, à travers la conception des systèmes électriques, l’intégration, les tests et en fournissant le train d’atterrissage.

A la vitesse d’un mètre par seconde, le tripode a réussi à se poser sur le site d’atterrissage prévu. Pour éviter de rebondir sur la surface de la comète, Philae, qui pèse environ 100kg sur Terre mais moins de 2g sur la comète, dispose d’un système d’atterrissage complexe doté d’un amortisseur. Il s’est ensuite arrimé au sol à l’aide de deux harpons et de trois vis à glace. Philae et ses 10 instruments scientifiques vont maintenant démarrer leur travail, après avoir collecté un premier lot de données lors de la descente. Les données collectées vont transiter par la sonde Rosetta avant de parcourir les 490 millions de kilomètres qui  séparent la comète de la Terre.

« L’atterrissage réussi de Philae vient couronner la spectaculaire mission Rosetta ! », a déclaré François Auque, Directeur général de Space Systems. « Nous sommes extrêmement fiers qu’Airbus Defence and Space ait contribué à la « success story » Rosetta grâce à l’ingéniosité de nos concepts, à la fiabilité de nos systèmes et, bien sûr, au travail minutieux de toutes les équipes, chez nous comme chez nos partenaires du consortium industriel et à l’ESA. Il s’agit tout simplement d’une première mondiale : cet atterrissage sur une comète évoluant à 66 300 km/h, après un voyage de 10 ans à travers notre système solaire, est véritablement une extraordinaire réussite ».

La mission Rosetta va permettre aux scientifiques de mieux comprendre la formation de notre système solaire, il y a près de 4,6 milliards d’années, à partir de la matière primordiale. Les comètes constituent de véritables « congélateurs cosmiques » qui ont préservé, dans son état originel, la matière ayant donné naissance aux planètes du système solaire, avant sa transformation par les radiations solaires et les processus géologiques.

 

À propos de Rosetta et Philae

Rosetta est une mission de l’ESA qui a bénéficié de la contribution de ses états membres et de l’agence spatiale américaine (NASA). Airbus Defence and Space assure, depuis 1995, la maîtrise d’œuvre industrielle de l’orbiteur Rosetta pour le compte de l’ESA –après avoir contribué aux premières études dès 1986-, et dirige un consortium de 96 entreprises réparties dans 16 pays. Rosetta a emporté onze instruments chargés d’étudier de près la comète (et particulièrement sa chevelure) lorsqu’elle deviendra active, l’an prochain, à l’approche du Soleil. L’atterrisseur Philae, qui emporte dix instruments supplémentaires, a été développé par un consortium dirigé par les agences spatiales allemande (DLR), française (CNES) et italienne (ASI), ainsi que par le MPS (Max-Planck-Institut für Sonnensystemforschung).

 

À propos d’Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space est une division du groupe Airbus, née du regroupement des activités de Cassidian, Astrium et Airbus Military. Cette nouvelle division est le numéro un européen de l’industrie spatiale et de la défense, le numéro deux mondial de l’industrie spatiale et fait partie des dix premières entreprises mondiales du secteur de la défense. Elle réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 14 milliards d’euros avec un effectif de quelque 40 000 employés.

Contacts presse :

Gregory Gavroy       
+ 33 1 39 06 89 42                 
gregory.gavroy@astrium.eads.net

Astrid Emerit              
+ 33 1 39 06 89 43                 
astrid.emerit@astrium.eads.net

RosettaSondeComète Airbus Defence and Space