Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space va construire EUTELSAT 172B, le premier satellite européen à rejoindre son orbite grâce à la propulsion électrique

- Prévu au lancement au premier semestre 2017, ce satellite associe hautes performances et coût de lancement réduit
- Avec cette nouvelle commande, Airbus Defence and Space consolide sa position dominante sur le marché mondial des satellites électriques

Airbus Defence and Space, numéro deux mondial des technologies spatiales, vient de signer un contrat avec Eutelsat, l'un des principaux opérateurs de satellites dans le monde, portant sur la conception et la fabrication d'un satellite de télécommunications de grande capacité (mission triple en bandes Ku et C, charge utile multi-faisceaux), particulièrement innovant, EUTELSAT 172B.

Ce nouveau satellite sera lancé au premier semestre 2017 et sera le premier satellite européen à utiliser la propulsion électrique pour sa mise à poste sur l’orbite géostationnaire.

EUTELSAT 172B repose sur la plateforme ultra-fiable Eurostar E3000 d'Airbus Defence and Space, dans sa toute dernière évolution EOR (Electric Orbit Raising). Cette dernière utilise exclusivement la propulsion électrique pour le transfert du satellite vers l’orbite géostationnaire, ainsi que pour toutes ses manœuvres orbitales. Elle permet également, pour la première fois, à un satellite de grande capacité d'être placé en position basse sous la coiffe d'Ariane 5 et, ainsi, de réduire son prix de lancement. Le transfert vers l’orbite finale est prévu pour durer quelque quatre mois.

« Une fois encore, Eutelsat fait confiance aux technologies et aux solutions innovantes que nous proposons, et bénéficiera de ces évolutions majeures pour améliorer encore le service apporté à ses clients», a déclaré François Auque, Directeur général de Space Systems. « Avec cette nouvelle commande, nous consolidons notre position dominante sur le marché mondial des satellites électriques ».

La masse au lancement du satellite sera de 3 500 kg seulement pour une puissance électrique de 13 kW. Le satellite embarquera des solutions de pointe, qui lui permettront notamment de régler, à la demande, la puissance allouée aux différents faisceaux de sa mission HTS (High Throughput Satellite).

« Nous sommes les premiers en Europe, et même les premiers au monde, à mettre en œuvre la propulsion électrique pour des satellites aussi gros. Notre savoir-faire ouvre la voie à la réduction du prix des lancements de satellites puissants et complexes », a déclaré Eric Béranger, Directeur des Programmes de Space Systems.

Le satellite embarquera trois charges utiles distinctes :

  • Une charge utile en bande C, composée de 14 transpondeurs, pour une puissance accrue et une couverture plus étendue. Elle est destinée à améliorer le service déjà fourni aux clients d’Eutelsat, et de capter de nouveaux marchés en croissance en Asie du Sud-Est.
  • Une charge utile en bande Ku, composée de 36 transpondeurs, qui multipliera par deux les ressources disponibles sur la position 172° Est. Ces transpondeurs seront reliés à cinq zones de couverture améliorées : le Pacifique nord, l'Asie du nord-est, le sud-est du Pacifique, le sud-ouest du Pacifique et le Pacifique sud.
  • Une charge utile multifaisceaux innovante en bande Ku spécialement conçue pour les services de haut débit à bord des avions. Elle comporte plusieurs faisceaux qui ont été optimisés pour desservir les couloirs aériens les plus fréquentés, en Asie et au-dessus du Pacifique. Ces faisceaux seront interconnectés à des stations sol en bande Ka. En Asie-Pacifique, cette nouvelle charge utile sera la première spécifiquement conçue pour la connectivité à bord des avions. Elle s’adresse à un marché qui devrait connaître une croissance soutenue dans les années à venir, et offrira un débit total de 1,8 Gbps.

 

A propos d’Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space est une division du groupe Airbus, née du regroupement des activités de Cassidian, Astrium et Airbus Military. Cette nouvelle division est le numéro un européen de l’industrie spatiale et de la défense, le numéro deux mondial de l’industrie spatiale et fait partie des dix premières entreprises mondiales du secteur de la défense. Elle réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 14 milliards d’euros avec un effectif de quelque 40 000 employés.

Contacts presse:

Gregory Gavroy        
+ 33 1 77 51 80 32                 
gregory.gavroy@astrium.eads.net

Astrid Emerit              
+ 33 1 77 51 80 36                 
astrid.emerit@astrium.eads.net

EutelsatSatellite de télécommunicationAirbus Defence and Space