Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space va détruire les munitions chimiques de la Première Guerre mondiale

• Le ministère de la Défense a confié la maîtrise d'œuvre du
projet SECOIA à Airbus Defence and Space pour une durée de plus de 20 ans

• Le programme SECOIA permettra la destruction de 42 tonnes par an
de munitions chimiques en assurant un niveau maximum de sécurité

Paris, le 30 mai 2011 – Le ministère de la Défense a notifié à Airbus Defence and Space la maîtrise d’œuvre du marché SECOIA (Site d'Elimination de Chargement d'Objets Identifiés Anciens) destiné à la conception, la réalisation et à l'exploitation d'une usine de destruction de munitions chimiques datant de la Première Guerre mondiale.

Ce programme s’inscrit dans le cadre des engagements pris par la France au titre de la Convention d’Interdiction des Armes Chimiques (CIAC) entrée en vigueur le 29 avril 1997. L’objectif est de détruire les munitions chimiques non explosées découvertes chaque année sur les anciens champs de bataille dans le Nord et l’Est de la France, tout en assurant un niveau de sécurité maximum pour les personnes, l’environnement  et les biens.

SECOIA prévoit la destruction de façon automatisée, sur le site de Mailly-le-Camp (Aube), de 42 tonnes de munitions chimiques par an à compter de 2016. Ces munitions sont actuellement stockées par le ministère de l’Intérieur à Suippes (Marne).

Pour ce faire, l'usine étudiée par Airbus Defence and Space disposera des technologies les plus adaptées. La manutention des munitions sera entièrement télé-opérée  et l'usine sera sécurisée « pyro-chimiquement » sur l'ensemble des étapes, du déchargement jusqu'à la destruction des munitions.

Le processus mis en œuvre permettra une maîtrise totale des déchets et leur traitement dans des filières spécialisées dans le respect strict de la règlementation environnementale et en intégrant le contexte Natura 2000 du site.

Airbus Defence and Space fournira un service complet en assurant la maîtrise d’œuvre industrielle tout au long du marché, y compris pour la phase opérationnelle, où il assumera la qualité d’exploitant.

Pour mener à bien ce marché, Airbus Defence and Space fera appel à ses compétences en matière de systèmes complexes, d‘infrastructures sécurisées, de conception et réalisation d’ateliers mécaniques et fonctionnels avec haut degré de sécurité pyrotechnique. Ces compétences ont été développées par Airbus Defence and Space notamment à la base opérationnelle de l’Ile Longue et ont contribué au succès des programmes français de dissuasion océanique.

La solution technique retenue par Airbus Defence and Space pour la destruction des munitions chimiques, basée sur leur détonation dans une enceinte blindée, a prouvé son efficacité opérationnelle dans plusieurs pays dont la Belgique qui la met en œuvre avec succès depuis plusieurs années dans une installation non automatisée.

En tant que maître d’œuvre, Airbus Defence and Space a en effet choisi des technologies éprouvées par des industriels reconnus. La société s’est ainsi adjoint les compétences de la société japonaise KOBE STEEL, spécialiste de la destruction de munitions chimiques anciennes par détonation dans une enceinte blindée. Cette société équipe plusieurs usines opérationnelles en Europe et à travers le monde (Belgique, Japon, Chine et Etats-Unis).

Le second partenaire industriel majeur d’Airbus Defence and Space est la société TREDI, filiale du groupe français SECHE Environnement, spécialiste du traitement des déchets chimiques industriels dans le respect strict de la règlementation environnementale.

Le marché SECOIA, prévu pour une durée supérieure à vingt ans,  est constitué de deux phases principales: une première phase d’un peu plus de 4 ans portant sur la conception, la réalisation et la mise au point de l’installation, et une phase de plus de 15 années d’exploitation.

 

A propos d’Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space est la première entreprise européenne en matière de technologies spatiales. C’est la filiale à 100% d’AIRBUS Group dédiée aux systèmes et services spatiaux civils et militaires. En 2010, Airbus Defence and Space a réalisé un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros avec plus de 15 000 employés en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne et aux Pays-Bas. Ses trois principaux domaines d’activité s’articulent autour des divisions Airbus Defence and Space pour les lanceurs et les infrastructures orbitales, Airbus Defence and Space pour les satellites et les systèmes sol, et Airbus Defence and Space pour des solutions intégrées pour les satcoms et réseaux commerciaux sécurisés, des équipements de communication par satellite de haute sécurité,  des produits et services sur mesure de navigation et de géo-information pour le monde entier.  

AIRBUS Group est un leader mondial de l'aéronautique, de l'espace, de la défense et des services associés. En 2010, le Groupe – qui comprend Airbus, Airbus Defence and Space, Cassidian et Eurocopter – a dégagé un chiffre d'affaires de 45,8 milliards d'euros, avec un effectif de près de 122 000 personnes.

 

Contacts presse :

Astrid Emerit  (Airbus Defence and Space FR)                                            Tél. : +33 (0) 1 77 75 80 93

Daniel Mosely (Airbus Defence and Space GB)                                          Tél. : +44 (0) 1438 778180

Ralph Heinrich (Airbus Defence and Space ALL)                                        Tel. : +49 (0) 89 607 33971

Francisco Lechón (Airbus Defence and Space ESP)                                   Tél. : +34 91 586 37 41

 

www.space-airbusds.com 

Airbus Defence and Space