Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space va réaliser deux études pour l’ESA sur l’évolution du cargo spatial ATV

• Airbus Defence and Space va étudier comment utiliser le savoir-faire et les technologies du cargo spatial l’ATV et du laboratoire Columbus pour différentes missions futures

• Des développements supplémentaires doivent être décidés lors du prochain Conseil de l’ESA au niveau ministériel, en novembre prochain

• Le montant de ces deux études est estimé à 13 millions d’euros
(6.5 millions d’euros chacun)

Le 21 juin 2012 - Airbus Defence and Space, numéro un européen de l’industrie spatiale, vient de se voir confier par l’Agence spatiale européenne (ESA) deux études destinées à définir comment faire évoluer des technologies utilisées sur l’ATV, le véhicule de transfert automatisé, et sur le laboratoire spatial Columbus pour de nouveaux engins spatiaux. La valeur estimée de ces deux études est de 13 millions d’euros (6,5 millions d’euros par étude).

L’ESA se conforme à ses obligations de contribution aux coûts d’exploitation communs de la Station spatiale internationale (dits CSOC pour Common System operating costs) en produisant et exploitant le véhicule spatial de transfert automatisé ATV. Depuis le retrait de la navette spatiale américaine, l’ATV est à présent le plus grand véhicule de ravitaillement de la Station spatiale internationale (ISS). Grâce à sa capacité innovante de rendez-vous et d’arrimage automatisé et autonome, l’ATV est aujourd’hui le véhicule spatial européen le plus sophistiqué.

Airbus Defence and Space s’appuiera sur son expérience de concepteur et de fabricant de l’ATV et du laboratoire Columbus pour faire évoluer les technologies existantes vers une utilisation pour différentes missions futures.

Dans la première étude, Airbus Defence and Space étudiera différentes solutions de modules de service pour la capsule Orion, aussi appelée MPCV (Multi-Purpose Crew Vehicle), que la NASA prévoit de déployer pour les missions d’exploration de l’espace. Ces solutions seront basées sur les technologies développées pour le module de service de l’ATV, c’est à dire les systèmes de propulsion et d’avionique. Cette étude devrait s’achever avant fin 2012.

La seconde étude vise à identifier et à définir le concept de véhicule spatial autonome doté d’une polyvalence intrinsèque, également basé sur le savoir-faire et les technologies de l’ATV. Les adaptations apportées à ce véhicule lui permettront d’assurer de multiples missions futures, principalement dans le domaine des « missions de transport vers une infrastructure en orbite terrestre basse », des « missions de service en orbite ciblant un véhicule spatial ou des débris », et des « missions d’approvisionnement au profit de plates-formes / habitats autonomes ». Cette étude devra également s’achever avant fin 2012.

Les décisions de poursuivre le développement du futur véhicule doivent être prises lors du prochain Conseil de l’ESA au niveau ministériel qui se tiendra en Italie, en novembre 2012.

Selon le calendrier de lancement actuel, la dernière mission ATV (en l’occurrence l’ATV-5 « Georges Lemaître ») est prévue pour 2014. Elle couvre donc la période d’obligation CSOC jusqu’à 2017, après quoi une évolution de l’ATV basée sur les présentes études sera nécessaire pour permettre à l’Europe de s’« acquitter » envers ses partenaires de l’ISS jusqu’à l’horizon 2020.

 

A propos d’Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space est la première entreprise européenne de technologies spatiales et la troisième mondiale. En 2011, Airbus Defence and Space a réalisé un chiffre d’affaires de près de 5 milliards d’euros avec 18 000 employés, principalement en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne et aux Pays-Bas.

Airbus Defence and Space est la seule entreprise européenne qui couvre toute la gamme des systèmes et services spatiaux civils et militaires.

Ses trois principaux domaines d'activités sont Airbus Defence and Space pour les lanceurs et les infrastructures orbitales, Airbus Defence and Space pour les satellites et les segments sol, et Airbus Defence and Space pour les solutions intégrées dans le monde entier, allant des satcoms et réseaux fixes et mobiles, commerciaux ou sécurisés, aux équipements et systèmes de transmission par satellite hautement sécurisés, et aux services de géo-information sur mesure.

Airbus Defence and Space est une filiale à 100 % du Groupe AIRBUS Group, leader mondial de l'aéronautique, de l'espace, de la défense et des services associés. En 2011, le Groupe - qui comprend Airbus, Airbus Defence and Space, Cassidian et Eurocopter - a dégagé un chiffre d'affaires de 49,1 milliards d'euros, avec un effectif de près de
133 000 personnes.

 

Contacts presse :

Gregory Gavroy (Airbus Defence and Space FR)                                          Tél. : +33 (0) 1 77 75 80 32

Jeremy Close (Airbus Defence and Space UK)                                             Tél. : +44 (0)1 438 77 3872

Ralph Heinrich (Airbus Defence and Space ALL)                                          Tél. : +49 (0) 89 607 33971

Francisco Lechón (Airbus Defence and Space ESP)                                    Tél. : +34 91 586 37 41

ATV