Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space : contrat de l’ESA pour la nouvelle génération de plateformes de satellites de télécommunications

L’Agence spatiale européenne vient de notifier le contrat phase B pour « Neosat » à Airbus Defence and Space et TAS
La nouvelle plateforme sera opérationnelle à partir de 2019 et optimisée pour la propulsion électrique

Airbus Defence and Space, numéro deux mondial des technologies spatiales, s’est vu notifier par l’Agence spatiale européenne (ESA) le contrat de phase B pour commencer la conception de sa plateforme satellitaire de nouvelle génération. Le montant du contrat, conjoint avec Thales Alenia Space, est de 18,2 millions d’euros.

La nouvelle plateforme d’Airbus Defence and Space sera conçue pour des satellites de télécommunications de 3 à 6 tonnes. Plus légère et moins volumineuse que les plateformes actuelles, elle disposera d’une version électrique et sera également disponible avec de la propulsion chimique pour s’adapter à la demande des clients.

La première mise en service de cette plateforme nouvelle génération d’Airbus Defence and Space est prévue en 2019, sachant que la phase C/D pour le développement et la construction des deux prototypes de vol doit commencer en 2015.

“Notre objectif est de proposer des satellites de télécommunications encore plus performants avec un gain de compétitivité de 30% ” a expliqué François Auque, directeur général de Space Systems.“ Ce gain de compétitivité de notre satellite du futur, qui sera principalement conçu dans nos bureaux d’études de Toulouse et de Stevenage, sera rendu possible grâce à une véritable rupture technologique et une organisation industrielle innovante.”

Le développement de Neosat  fait suite à la conférence de l’Agence spatiale européenne au niveau ministériel qui a validé le programme Neosat dans le cadre d’ARTES 14 pour les plateformes de satellites télécom de nouvelle génération. Les Etats membres de l’ESA ont alors voté un budget de 260 millions d’euros pour ce programme européen, qui bénéficie aujourd’hui d’un important soutien des agences spatiales française et britannique. Le programme a démarré en 2011 avec le soutien du gouvernement français dans le cadre du plan d’Investissements d’Avenir (PIA).

Ce contrat arrive10 ans après le lancement d’Eurostar E3000 dont les 31 satellites déjà en orbite ont démontré une extrême fiabilité.

 

A propos d’Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space est une division du groupe Airbus, née du regroupement des activités de Cassidian, Airbus Defence and Space et Airbus Military. Cette nouvelle division est le numéro un européen de l’industrie spatiale et de la défense, le numéro deux mondial de l’industrie spatiale et fait partie des dix premières entreprises mondiales du secteur de la défense. Elle réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 14 milliards d’euros avec un effectif de quelque 40 000 employés.

Contact:

Astrid Emerit               + 33 1 77 51 80 36

SatelliteESATélécommunications