Airbus Defence and Space

L’ATV-5 ‘Georges Lemaître’ a été lancé avec succès par Ariane 5

- Il s’agit du 60ème lancement consécutif réussi d’Ariane 5
- Ce cinquième ATV signe un nouveau record d’emport pour Ariane 5
- Les technologies de l’ATV seront réemployées sur de futures missions spatiales

Le cinquième et dernier véhicule de transfert automatique européen, l’ATV « Georges Lemaître », est en route pour la Station spatiale internationale (ISS) après son lancement par Ariane 5, mardi soir à exactement 20h47 (heure locale), depuis le port spatial européen de Kourou, en Guyane. Il s’agissait du 60ème lancement consécutif réussi pour le lanceur européen Ariane 5.

D’une masse totale d’environ 20,3 tonnes, l’ATV-5 a battu le record détenu successivement par ses quatre prédécesseurs, en étant la plus lourde charge utile jamais injectée en orbite par un lanceur Ariane. Airbus Defence and Space, numéro deux mondial de l’industrie spatiale, est responsable du développement et de la production du lanceur Ariane 5, ainsi que de la maîtrise d’oeuvre de l’ATV pour le compte de l’Agence spatiale européenne (ESA).

François Auque, Directeur général de Space Systems, a déclaré à cette occasion : « Nous tenons à exprimer notre gratitude envers Arianespace, qui commercialise les lancements et exploite la gamme des lanceurs européens au Centre spatial guyanais, ainsi que tous nos partenaires industriels et institutionnels, pour le lancement du duo Ariane / ATV ».

« Ce 60ème lancement réussi consécutivement par Ariane 5, qui conforte au passage son statut de lanceur le plus fiable actuellement disponible sur le marché commercial, marque l’épilogue d’un des plus grands succès spatiaux européens. L’ATV est l’un vaisseaux spatiaux les plus perfectionnés jamais construits par l’Homme, capable notamment de s’arrimer automatiquement, à 28.000 km/h, dans la surface d’une pièce de monnaie. Et ce n’est pas fini ! Car même lorsque l’ATV aura achevé sa mission en orbite, ses technologies profiteront à bien d’autres aventures spatiales… », a ajouté François Auque.

Même si l’ATV-5 représente le dernier véhicule de ravitaillement européen à rejoindre l’ISS, l’expertise et les technologies développées tout au long du programme ATV seront mises à profit pour de nouveaux projets spatiaux. Par exemple, Airbus Defence and Space développe actuellement, pour le compte de l’ESA, le module de service de la capsule américaine Orion-MPCV. Principalement basé sur les technologies de l’ATV, ce module propulsera et alimentera la capsule, et l’approvisionnera en oxygène, azote et eau pour les futures missions habitées.

De plus, l’expertise acquise avec le développement des systèmes de rendez-vous et d’arrimage autonomes pourrait notamment servir à saisir des objets « non-coopératifs » (qui ne sont pas conçus pour se laisser attraper), comme les débris spatiaux ou les astéroïdes. Cette technologie pourrait également être utilisée pour se poser, de manière autonome et en toute sécurité, sur d’autres planètes.

Une fois injecté en orbite à près de 260 km d’altitude, l’ATV-5 déploie ses quatre panneaux solaires de 22,3 m d’envergure, ainsi qu’une antenne de communication avec la Station spatiale. L’ATV « Georges Lemaître » devrait effectuer son rendez-vous avec elle le 12 août, et sera réceptionné par l’astronaute de l’ESA Alexander Gerst. Quelques jours avant de s’y arrimer, le véhicule passera sous l’ISS et activera le démonstrateur LIRIS (Laser InfraRed Imaging Sensor) qui enregistrera les paramètres de vol nécessaires à la maturation de nouvelles technologies de rendez-vous, en particulier avec des cibles non-coopératives comme les débris spatiaux. Cette expérience est rendue possible grâce à une série de capteurs optiques développés par Sodern et Jena-Optronik dans le cadre du programme ATV d’Airbus Defence and Space.

A l’instar des précédents ATV, sur autorisation du Centre de Contrôle de l’ATV (ATV-CC), l’ATV « Georges Lemaître » exécutera automatiquement ses manoeuvres de rendez-vous en plusieurs étapes : il entamera sa procédure de rendez-vous à environ 40 km de la station grâce à son GPS relatif et celui de l’ISS. Ensuite, à 250 m, l’ATV-5 alignera son système d’arrimage au module russe de la station grâce à ses vidéomètres, puis contrôlera précisément son attitude et sa position par rapport au port d’arrimage de l’ISS, avec une précision de l’ordre de quelques centimètres. Une fois le premier contact établi, l’ATV-5 exécutera automatiquement la procédure d’arrimage mécanique et électrique, qui le connectera à l’ISS. L’ATV-5 deviendra alors un module opérationnel à part entière de la Station spatiale.

Airbus Defence and Space est, depuis 2003, le maître d’oeuvre du lanceur européen Ariane 5, l’un des plus vastes et ambitieux programmes spatiaux au monde. A ce titre, l’entreprise coordonne un réseau industriel regroupant plus de 550 entreprises (dont plus de 20 % de PME) dans douze pays européens. Space Systems gère également l’intégralité de la chaîne logistique industrielle, de la production des équipements et des étages à l’intégration complète du lanceur en Guyane, dans le respect du cahier des charges du client. Grâce à l’expertise développée et aux investissements réalisés par la société depuis plus de 10 ans, Ariane 5 est devenu le lanceur commercial le plus fiable du marché mondial et a pu augmenter sa capacité d’emport de près de deux tonnes en orbite géostationnaire. Véritable fer de lance du savoir-faire européen, le lanceur Ariane 5 est spécifiquement conçu pour injecter des charges utiles lourdes en orbite.


A propos d’Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space est une division du groupe Airbus, née du regroupement des activités de Cassidian, Astrium et Airbus Military. Cette nouvelle division est le numéro un européen de l’industrie spatiale et de la défense, le numéro deux mondial de l’industrie spatiale et fait partie des dix premières entreprises mondiales du secteur de la défense. Elle réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 14 milliards d’euros avec un effectif de quelque 40 000 employés.

Contacts presse:

Gregory Gavroy
+ 33 1 77 51 80 32
gregory.gavroy@astrium.eads.net

Astrid Emerit
+ 33 1 77 51 80 36
astrid.emerit@astrium.eads.net

Ariane 5LancementATV-5 “Georges Lemaître”Airbus Defence and Space