Airbus Defence and Space

La plate-forme de GOCE fabriquée par Airbus Defence and Space surf désormais pour la recherche climatique

Plessetsk/Friedrichshafen, le 17 mars 2009 - Le « surfeur » du champ gravitationnel GOCE (Gravity-Field and Steady-State Ocean Circulation Explorer), fabriqué sous la maîtrise d’œuvre de Thales Alenia Space, a été lancé avec succès depuis le cosmodrome russe de Plessetsk.

Il a été injecté en orbite par un lanceur Rockot fourni par Eurockot (joint venture entre Airbus Defence and Space et Khrounitchev) à 15h21 CET (17h21 heure locale). A 16h53, le satellite a rejoint son orbite après s’être séparé de l’étage supérieur Breeze de Rockot, et transmis ses premiers signaux.

  •   Succès du lancement du satellite GOCE de l’ESA depuis le cosmodrome de Plessetsk
  •   Une trajectoire d’une grande précision garantie par la plate-forme Airbus Defence and Space du satellite
  •   Une mission gravitationnelle dédiée à l’étude des courants océaniques et du magma

Le satellite de recherche européen explorera les mers, les océans et l’intérieur de notre planète à une altitude d’environ 250 km pendant au moins 24 mois. GOCE a été réalisé par un consortium industriel international emmené par Thales Alenia Space pour le compte de l’Agence spatiale européenne (ESA). En tant que membre essentiel de l’équipe, le site Airbus Defence and Space de Friedrichshafen a fortement contribué au projet en fabriquant la plate-forme du satellite. De leur côté, les équipes espagnoles d’Airbus Defence and Space ont fourni la structure en fibres de carbone de la plate-forme.

Les données transmises par le satellite permettront de mesurer le champ gravitationnel de la Terre avec une précision sans précédent. Ces précieuses informations livreront une foule de détails sur la structure interne de la Terre, et permettront de mesurer l’élévation potentielle du niveau de la mer et d’analyser les courants océaniques qui ont une influence décisive sur notre climat. GOCE contribuera ainsi à améliorer les modèles et prévisions climatiques actuels.

Seuls les satellites sont capables d’étudier uniformément l’ensemble du champ de force gravitationnel de la Terre. Pour effectuer ce type de mesures avec un tel degré de précision, le satellite GOCE a été conçu de manière à survoler la Terre depuis une orbite particulièrement basse. C’est là qu’intervient le rôle tout particulier de la plate-forme du satellite, réalisée sous la responsabilité d’Airbus Defence and Space : les instruments et le corps du satellite ne font qu’un, excluant ainsi toute pièce mécanique mobile. Le satellite peut donc parfaitement suivre sa trajectoire en toute stabilité, sans subir de quelconques accélérations parasites résultant de micromouvements internes qui fausseraient la précision des mesures. Les déviations aérodynamiques provoquées par l’atmosphère résiduelle seront également réduites au minimum, et toute déviation orbitale non causée par des différences gravitationnelles sera compensée par des propulseurs ioniques actionnés par un système actif et continu extrêmement précis de contrôle d’attitude et d’orbite (compensation de traînée).

 

GOCE « surfe » sur le champ gravitationnel

Le champ gravitationnel de la Terre n’est pas parfaitement symétrique. Comme la surface de l’eau, il présente une multitude de « bosses » et de « creux » que les spécialistes appellent « anomalies ». Ainsi, GOCE est sujet à ce que les surfeurs ressentent à la surface de l’océan, à savoir une légère ondulation. Dans les régions où la force gravitationnelle est élevée, le satellite connaîtra une légère descente doublée d’une accélération, alors que dans celles où la force gravitationnelle est moindre, il s’élèvera et ralentira. A partir de cette trajectoire, il sera possible d’établir une « carte » globale du champ gravitationnel de la Terre (un « géoïde ») d’une précision et résolution exceptionnelles.

Airbus Defence and Space est une filiale d’AIRBUS Group dédiée aux systèmes et services spatiaux civils et militaires. En 2008, Airbus Defence and Space a réalisé un chiffre d’affaires de 4,3 milliards d’euros avec 13 000 employés en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne et aux Pays-Bas. Ses trois principaux domaines d’activité s’articulent autour des divisions Airbus Defence and Space pour les lanceurs et les infrastructures orbitales, Airbus Defence and Space pour les satellites et les systèmes sol, et de sa filiale à 100 % Airbus Defence and Space pour le développement et la fourniture des services satellitaires.

AIRBUS Group est un leader mondial de l’aérospatial, de la défense et des services associés. En 2008, AIRBUS Group a enregistré un chiffre d’affaires de 43,3 milliards d’euros avec un effectif de plus de 118 000 personnes.

 

Contacts presse :

Matthieu Duvelleroy (Airbus Defence and Space FR)                                            Tél. : +33 (0) 1 77 75 80 32

Jeremy Close (Airbus Defence and Space UK)                                                      Tél. : +44 (0)1 438 77 3872

Mathias Pikelj (Airbus Defence and Space ALL)                                                    Tél. : +49 (0) 7545 8 9123

Francisco Lechón (Airbus Defence and Space ESP)                                              Tél. : +34 (0) 91 586 37 41

Observation de la TerreClimat