Airbus Defence and Space

Le premier satellite d’observation de la Terre du Kazakhstan sera lancé fin avril

- KazEOSat-1 fournira au Kazakhstan des données en très haute résolution
- Nouvelle avionique, carbure de silicium, pupille de grande dimension, plate-forme agile : KazEOSat-1 intègre le meilleur de la technologie spatiale d’Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space, numéro deux mondial des technologies spatiales, prépare le lancement de KazEOSat-1 (anciennement nommé DZZ-HR), qui devrait s’envoler le 28 avril 2014 vers une orbite basse héliosynchrone (environ 700 km de la Terre) à bord d’un lanceur Vega depuis le port spatial européen de Kourou (Guyane).

KazEOSat-1 est le premier satellite d’observation de la Terre de la République du Kazakhstan. Entièrement réalisé par Airbus Defence and Space, KazEOSat-1 est un satellite très haute résolution (un mètre) de 900 kg qui fournira à la République du Kazakhstan une gamme complète d’applications civiles, parmi lesquelles la surveillance des ressources naturelles et agricoles, la fourniture de données cartographiques, la sécurité et le soutien aux opérations de secours en cas de catastrophes naturelles.

« Comme les systèmes spatiaux les plus perfectionnés que nous avons réalisés, Gaia Herschel ou SPOT 6 par exemple, KazEOSat-1 bénéficie du meilleur de nos technologies : nouvelle avionique, carbure de silicium, pupille de grande dimension ou plate-forme agile », a rappelé François Auque, directeur général de Space Systems. « De plus, grâce à notre programme de formation, nous avons partagé notre savoir-faire avec les ingénieurs du Kazakhstan qui vont opérer le satellite, permettant ainsi au Kazakhstan de contrôler ce système de manière totalement autonome et de collecter puis d’utiliser les images fournies par le satellite».

KazEOSat-1 est le dernier-né d’une série de satellites basés sur la plate-forme Astrobus, qui utilise des technologies alliant performances, rapidité de réalisation et rapport qualité/prix inégalé, pour des missions aussi variées que l’imagerie (Pléiades, SPOT 6&7, Ingenio…), l’environnement (Sentinel-2) ou la météorologie (Sentinel-5p). Ce système, à la pointe de la technologie mondiale, bénéficie également de l’expertise unique développée par Airbus Defence and Space dans le domaine des structures et instruments spatiaux en carbure de Silicium (SiC). Avec son partenaire Boostec, l’entreprise a créé, au fil des réalisations spatiales (Herschel, Gaia…), une véritable filière économique aujourd’hui couronnée de succès. Le SiC produit en région Midi-Pyrénées est exporté dans le monde entier.

KazEOSat-1 est l’élément de haute résolution d’un système spatial d’observation, qui comprendra deux satellites et leur infrastructure sol associée. Le satellite de moyenne résolution, KazEOSat-2, est réalisé par SSTL, filiale britannique d’Airbus Defence and Space.

Ces deux satellites s’inscrivent dans le cadre du « Plan Spatial de la République du Kazakhstan », qui comprend aussi la construction à Astana, la capitale, d’un centre d’intégration et de tests de satellites pour lequel Airbus Defence and Space fournit les équipements clés. En 2009, Airbus Defence and Space avait été choisi par le Kazakhstan comme partenaire stratégique de ce Plan Spatial et, à ce titre, a déjà formé plus de 60 ingénieurs et techniciens du Kazakhstan. Airbus Defence and Space a créé, avec la Joint Stock Company Kazakhstan Gharish Sapary (une entreprise nationale sous la tutelle de l’agence spatiale de la République du Kazakhstan), une société commune appelée Ghalam pour exploiter ce centre et en fournir les équipements clés.

Airbus Defence and Space est aujourd’hui le premier exportateur mondial de satellites d’observation de la Terre.


Plus d’information sur KazEOSat-1 (vidéo) : http://youtu.be/PAtBrnFUT98


A propos d’Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space est une division du groupe Airbus, née du regroupement des activités de Cassidian, Airbus Defence and Space et Airbus Military. Cette nouvelle division est le numéro un européen de l’industrie spatiale et de la défense, le numéro deux mondial de l’industrie spatiale et fait partie des dix premières entreprises mondiales du secteur de la défense. Elle réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 14 milliards d’euros avec un effectif de quelque 40 000 employés.

Contacts presse:

Gregory Gavroy
+ 33 1 77 51 80 32
gregory.gavroy@astrium.eads.net

Astrid Emerit
+ 33 1 77 51 80 36
astrid.emerit@astrium.eads.net
www.airbusdefenceandspace.

Earth observation satellitekazakhstanAirbus Defence and Space