Airbus Defence and Space

Une mémoire flash entièrement qualifiée optimise le stockage des données recueillies par satellite

L'enregistreur solid state doté d'une mémoire flash d'Airbus Defence and Space vient de réussir les tests de qualification de la NASA après plus de 20 mois de fonctionnement en orbite

L'enregistreur solid state (SSR) à mémoire flash produit par Airbus Defence and Space répond depuis peu à toutes les exigences de test de la NASA en vue d'être qualifié pour son utilisation dans l'espace. En outre, cet enregistreur à mémoire flash de l'entreprise vient de réaliser plus de 20 mois de service en orbite à bord de SPOT 6, premier satellite commercial à être équipé de cette technologie.

Airbus Defence and Space est la seule société à posséder un enregistreur solid state doté de la technologie flash disponible dans le commerce et qui est certifié pour des applications spatiales. Pour les clients américains, la mémoire flash est qualifiée selon la norme EEE-INST-002 du laboratoire de recherche GSFC (Goddard Space Flight Center) de la NASA.

« Les mémoires de stockage SSD offrent une capacité nettement supérieure à celle des mémoires à semi-conducteur SDRAM, ceci à coûts d'exploitation plus faibles. Ces avantages se sont également vus confirmés durant la mission d’observation de la Terre à bord du SPOT 6 au cours de laquelle notre enregistreur à mémoire flash a effectué un sans faute », explique Tim Pike, chef de produit pour le traitement des données de charge utile chez Airbus Defence and Space Electronics. « Notre produit étant qualifié à la fois selon les normes de la NASA et de l'ASE, nos clients du monde entier peuvent être assurés que notre technologie flash représente une véritable alternative pour leur prochaine mission. »

Les mémoires flash permettent de réduire de manière significative la taille, le poids et la consommation électrique de l'enregistreur solid state et de surcroît de réaliser d'importantes économies de coûts. Par rapport aux générations SDRAM précédentes, les enregistreurs flash offrent généralement 60 pour cent de capacité de stockage en plus pour un cinquième du poids et une réduction de l'encombrement de deux fois et demi. Leur facture énergétique est réduite de trois fois et demi.

Le nouvel enregistreur solid state NEMO (présenté du 19 au 22 mai 2014 à l'occasion du National Space Symposium (NSS) à Colorado Springs, dans le Colorado, aux Etats-Unis) offre une capacité de stockage de 0,5 Tbit pour un poids de seulement 6,5 kg et une consommation inférieure à 10 W, ce en opérations simultanées de lecture et enregistrement.

La technologie flash n'étant pas volatile, les données enregistrées ne sont pas perdues même lorsque la mémoire est éteinte. La mémoire NEMO est entièrement qualifiée, et la technologie flash répond aux exigences à la fois de la NASA et de l'ASE.

Vous nous trouverez au Space Symposium sur le stand 603, Boeing Exhibit Center


Photo caption:

The NEMO flash memory Solid-State Recorder (SSR) products of Airbus Defense and Space have passed all NASA space qualification test requirements. Photo: Airbus DS



A propos d’Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space est une division du groupe Airbus, née du regroupement des activités de Cassidian, Airbus Defence and Space et Airbus Military. Cette nouvelle division est le numéro un européen de l’industrie spatiale et de la défense, le numéro deux mondial de l’industrie spatiale et fait partie des dix premières entreprises mondiales du secteur de la défense. Elle réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 14 milliards d’euros avec un effectif de quelque 40 000 employés.

Contact :

Lothar Belz
49.371.392.3681
lothar.belz@cassidian.com

Enregistreur solid state (SSR) à mémoire flashAirbus Defence and SpaceNASA