Airbus Defence and Space

Télécommunications Programmes

EDRS (European Data Relay System)

L’autoroute spatiale de l’information : transfert de données en quasi temps réel depuis l’espace avec une qualité de large bande

Le système européen de relais de données EDRS (European Data Relay System) incarne la solution la plus performante et sophistiquée en matière de transfert spatial d’informations, offrant aux satellites et drones une capacité de transmission de données en quasi temps réel avec une qualité de large bande.

En octobre 2011, Airbus Defence and Space a été sélectionné par l’Agence spatiale européenne (ESA) en tant que partenaire, afin de concevoir, livrer et exploiter le système-relais ERDS, autoroute spatiale de l’information.

En qualité de maître d’œuvre principal, Airbus Defence and Space fabriquera, détiendra, exploitera et cofinancera l’infrastructure du système. En outre, Airbus Defence and Space mettra en place et fournira des services de transmission de données à l’ESA et à des clients tiers du monde entier. L’ESA, qui finance le développement de l’infrastructure, représente le client de référence par le biais des missions des satellites Sentinel. L’autoroute spatiale de l’information offre en effet des services de relais de données pour cette constellation, facilitant une liaison descendante rapide d’importants volumes d’images.

L’infrastructure de l’autoroute spatiale de l’information est composée de deux charges utiles géostationnaires (deux autres sont également en planification), un système sol constitué d’un centre de contrôle des satellites, un centre de mission et d’exploitation, une station sol de ‘liaison de connexion’ (FLGS) et des stations sol de données.

La première charge utile de l’EDRS, qui comprend un terminal de communication laser (LCT) et une liaison inter-satellite en bande Ka, sera transportée à bord d’Eurobird 9B, le nouveau satellite de communications commerciales d’Eutelsat, dont le lancement est prévu en 2014, sur la position orbitale de 9° E.

Un second satellite dédié, également équipé d’un terminal de communication laser, sera lancé en 2015 et positionné sur 22,5° E. Ces deux éléments formeront le noyau initial de l’infrastructure spatiale et fourniront une couverture directe pour les satellites en orbite terrestre basse gravitant au-dessus de l’Europe, du Moyen-Orient, de l’Afrique, des Amériques, de l’Asie et des pôles.

Deux autres satellites devraient venir compléter le système en 2017 et 2019 respectivement, offrant une couverture intégrale de la Terre et une redondance du système à long terme, au-delà de 2030.

 

Plus d'informations sur : https://airbusdefenceandspace.com/edrs-spacedatahighway/

Ou rendez-vous sur le site web de l’EDRS : www.edrs-spacedatahighway.com

TélécommunicationsEDRS



VOIR AUSSI

Tous les résultats