Airbus Defence and Space

ERS

Observer la Terre, de jour comme de nuit

ERS-1, premier satellite européen d’observation de la Terre, est resté en orbite de juillet 1991 à mars 2000, ce qui représente un service opérationnel plus de trois fois supérieur à la durée prévue. Son successeur ERS-2 a été lancé en 1995. Il reste parfaitement opérationnel bien qu’il ait également dépassé sa durée de vie nominale.

Airbus Defence and Space, maître d’oeuvre pour les deux missions, a livré la plate-forme et certains des principaux instruments, notamment l’instrument hyperfréquences actif ou AMI (Active Microwave Radar Instrument), qui combine un radar à synthèse d’ouverture (SAR) et un diffusiomètre mesurant la vitesse et la direction du vent. A la différence des systèmes d’observation à instruments optiques, les satellites radars sont capables de remplir leurs missions d’observation de nuit comme de jour et même par temps couvert.

ERS-1 et ERS-2 ont ouvert la voie à de nouvelles missions basées sur l’interférométrie comme Envisat, lancé en février 2002, et les programmes actuels TerraSAR, MicroSAR et Theos.

EnvironnementObservation de la TerreERS



VOIR AUSSI

Tous les résultats