Airbus Defence and Space

Orion-ESM

Multi-Purpose Crew Vehicle - European Service Module pour le programme « Orion » de la NASA

L’expérience d’Airbus Defence and Space dans le domaine du vol spatial habité bénéficiera à la mission d’exploration spatiale de nouvelle génération de la NASA.

Au titre d’un accord conclu en décembre 2012 entre la NASA et l’Agence spatiale européenne (ESA), la nouvelle capsule américaine Orion, destinée aux missions habitées d’exploration spatiale, sera propulsée par un module de service européen, basé sur la conception et l’héritage technologique du véhicule de transfert automatique européen (ATV), développé et fabriqué par Airbus Defence and Space, et chargé entre autre du ravitaillement de la Station spatiale internationale (ISS).

La capsule Orion MPCV sera capable de transporter des astronautes au-delà de l’orbite terrestre basse (LEO), permettant des missions habitées à destination de la Lune et d’astéroïdes - voire plus loin encore. Le module de service dérivé de l’ATV (MPCV-ESM) propulsera la capsule Orion et son équipage de quatre astronautes, ou plus, plus loin dans l’espace que jamais auparavant.

C’est la première fois que la NASA permet à un module européen de propulser une capsule dont l’équipage est composé d’astronautes américains. A ce titre, ce choix démontre le niveau exceptionnel des technologies et de l’expertise technique illustré par l’ATV, sous la maîtrise d’œuvre d’Airbus Defence and Space.

La décision de la NASA de confier un élément aussi déterminant du programme Orion à l’Europe est un gage de confiance fort à l’égard des capacités européennes - l’ATV étant un formidable faire-valoir de la technologie européenne, par sa capacité à s’arrimer en toute autonomie à l’ISS - et montre la force du partenariat transatlantique.

Cylindre d’environ 4 m de diamètre et de hauteur, équipé des quatre panneaux solaires distinctifs de l’ATV (envergure de 19 m, panneaux déployés), le module de service européen MPCV-ESM sera fixé directement sous la capsule Orion. Outre sa capacité de propulsion, il permettra des manœuvres orbitales et de contrôle d’attitude, fournira de l’eau et de l’oxygène à l’équipage et assurera l’alimentation et le contrôle thermique, tant qu’il sera arrimé au module d’équipage. Le module de service non pressurisé pourra également servir à transporter du fret supplémentaire.

Prévue en 2017, la première mission Orion intégrée, baptisée Exploration Mission-1, sera un vol circumlunaire inhabité, destiné à valider les performances de la capsule avant un vol habité, ainsi que celles du nouveau lanceur Space Launch System (SLS) de la NASA, prévu à cette occasion. L’équipe industrielle européenne, menée par Airbus Defence and Space, développera et fabriquera le module de service destiné à Exploration Mission-1, basé sur la riche expérience de l’actuel ATV. Exploration Mission-2 prévoit d’emmener dans l’espace quatre astronautes à bord de la capsule Orion.

Airbus Defence and Space et ses partenaires conduisent actuellement la phase préliminaire de définition. La Revue préliminaire de définition (PDR) se tiendra fin 2013.

vols habitésATVExploration spatiale



VOIR AUSSI

    Tous les résultats