Airbus Defence and Space

Sécoia

Eliminer les munitions chimiques anciennes

En mai 2011, le ministère de la Défense a notifié à Airbus Defence and Space la maîtrise d’œuvre du marché Sécoia (Site d'Elimination de Chargement d'Objets Identifiés Anciens) destiné à la conception, la réalisation et à l'exploitation d'une usine de destruction de munitions chimiques datant de la Première Guerre mondiale.

Ce programme s’inscrit dans le cadre des engagements pris par la France au titre de la Convention d’Interdiction des Armes Chimiques (CIAC) entrée en vigueur le 29 avril 1997. Cette convention prohibe le développement, la production, le stockage et l’utilisation des armes chimiques et impose leur déclaration et leur destruction dans des installations spécifiquement conçues et équipées.

En France, le stock de munitions chimiques datant de la Première Guerre mondiale est d’environ 250 tonnes, auxquelles s’ajoutent 10 à 20 tonnes découvertes chaque année.

Sécoia prévoit la destruction de façon automatisée, sur le camp militaire de Mailly (Aube), de 42 tonnes de munitions chimiques par an à compter de 2016, tout en assurant un niveau de sécurité maximum pour les personnes, l’environnement  et les biens.

Pour ce faire, l'usine étudiée par Airbus Defence and Space – la seule de ce type au monde -  disposera des technologies les plus adaptées. La manutention des munitions sera entièrement télé-opérée  et l'usine sera sécurisée du point de vue pyrotechnique et chimique sur l'ensemble des étapes, depuis le déchargement jusqu'à la destruction des munitions et l’évacuation des déchets à l’issue du processus.

En tant que maître d’œuvre, Airbus Defence and Space a choisi des technologies éprouvées par des industriels reconnus. La société s’est adjoint les compétences de la société japonaise KOBE STEEL, spécialiste de la destruction de munitions chimiques par détonation dans une enceinte blindée. Le second partenaire industriel majeur d’Airbus Defence and Space est la société TREDI, filiale du groupe français SECHE Environnement, spécialiste du traitement des déchets chimiques industriels dans le respect strict de la règlementation environnementale.

Le processus mis en œuvre permettra une maîtrise totale des déchets et leur traitement dans des filières spécialisées dans le respect strict de la règlementation environnementale et en intégrant le contexte de l’Union Européenne Natura 2000 du site. Un traitement innovant des gaz issus de la destruction des munitions évitera de rejeter ces gaz dans l’atmosphère.

Le marché Sécoia, prévu pour une durée supérieure à vingt ans, est constitué de deux phases principales : une première phase d’un peu plus de 4 ans portant sur la conception, la réalisation et la mise au point de l’installation, et une phase de plus de 15 années d’exploitation. Celle-ci doit débuter en 2016.

Airbus Defence and Space fournira un service complet en assurant la maîtrise d’œuvre industrielle tout au long du marché, y compris pour la phase opérationnelle, où il assumera la qualité d’exploitant.

Sécurité



VOIR AUSSI

Tous les résultats