Airbus Defence and Space

SPIRALE

Surveiller la menace balistique

En janvier 2004, le ministère français de la Défense a confié à Airbus Defence and Space un contrat portant sur l’étude, le développement, le lancement et l’exploitation du programme SPIRALE. Ce démonstrateur présidera à la fabrication du futur système spatial d’alerte avancée. La mission SPIRALE prévoit le recueil d’images infrarouges de fonds terrestres et la démonstration des capacités du futur système en matière de détection antimissile, pistage et identification.

Le système SPIRALE repose sur deux microsatellites, de classe 120 kg, opérant en orbite de transfert géostationnaire (GTO). Cette orbite elliptique permet aux satellites SPIRALE, à basse altitude, de recueillir des images en haute-résolution des fonds terrestres et, à l’apogée, de toucher l’orbite géostationnaire afin d’être soumis aux mêmes conditions d’observation que le futur système.

Les deux satellites ont été lancés par Ariane 5 le 12 février 2009. Les tests de mise à poste ont été exécutés, selon le calendrier nominal en un mois et demi.

Pendant deux ans d’exploitation, le recueil d’images de fonds terrestres a dépassé les objectifs initialement fixés.

Grâce au succès de cette démonstration, unique en son genre en Europe, SPIRALE a ouvert la voie d’un futur système spatial d’alerte avancée.

 

militaireSécurité



VOIR AUSSI

Tous les résultats