Airbus Defence and Space

Accès à l'espace Programmes

Texus / Maxus

Fusées-sondes pour expériences en microgravité

Les fusées-sondes emportent des charges utiles scientifiques à des altitudes suborbitales, situées entre celles accessibles aux ballons stratosphériques et les altitudes des orbites satellitaires. Leurs trajectoires paraboliques, dont la durée est déterminée par l’apogée atteinte, offrent aux scientifiques un environnement micro-gravitationnel exempt de vibrations, pour mener des expériences dans de très nombreux domaines comme les propriétés des matériaux ou les phénomènes biologiques. Pour certaines expériences, l’environnement de non-gravité offert par la fusée-sonde est suffisant pour obtenir des résultats pertinents. Dans d’autres cas, les expériences effectuées avec les fusées-sondes s’inscrivent dans le cadre des recherches fondamentales à long terme, menées à bord de l’ISS.

L’Agence spatiale européenne (ESA) et l’Agence spatiale allemande (DLR) ont choisi Airbus Defence and Space comme maître d’œuvre pour les missions commerciales faisant appel aux fusées-sondes. Toutes les fusées destinées aux recherches en microgravité sont lancées depuis le centre spatial Esrange, au nord de la Suède.

Avec TEXUS 17 et TEXUS 18 (lancées en mai 1988), le programme TEXUS est entré dans sa phase commerciale, sous la responsabilité globale d'Airbus Defence and Space à Brême.

Le programme des fusées-sondes MAXUS est mené conjointement par Airbus Defence and Space et la société suédoise Svenska Rymdbolaget («Swedish Space Corporation»). Il a été lancé en 1990 dans le but de prolonger le temps de microgravité offert par les fusées-sondes à 10, voire 15 minutes. MAXUS permet l’emport d’une charge utile de 800 kg à une altitude de plus de 700 kilomètres, pour une phase de microgravité d’une durée d’environ 13 minutes.

VSB-30, un nouveau moteur à deux étages construit au Brésil, équipe désormais les fusées-sondes TEXUS. VSB-30 a effectué son premier vol opérationnel à Esrange en décembre 2005. Avec une charge utile typique de 400 kg, il atteint son apogée à plus de 250 km d’altitude et offre des conditions de microgravité pendant environ 390 secondes.

 

 

 

 

 

 

FuséeFusées-sondes



VOIR AUSSI

Tous les résultats